74,6 millions de cartes SIM en France

74,6 millions de cartes SIM en France

Les ventes de smartphones stagnent dans le monde

– Article rédigé le par - 154

Selon les derniers chiffres communiqués par l’Arcep (l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) sur le quatrième trimestre 2017, la croissance annuelle du nombre de cartes SIM se maintient au-dessus de 2% en France pour le troisième trimestre consécutif. Ce nombre de cartes SIM en service (hors MtoM) s'élève dans notre pays à 74,6 millions au 31 décembre 2017, soit un taux de pénétration de 111,7%.

En rythme annuel, cette croissance du nombre total de cartes SIM est donc supérieure à 2% depuis trois trimestres (+2,2%, soit +1,6 million en un an) contre 1,0% en moyenne entre fin 2014 et mars 2017. Du côté des opérateurs mobiles, le parc a augmenté de 235 000 cartes en un trimestre. La portabilité se maintient sur un niveau élevé avec 2,5 millions de numéros conservés lors d'un changement d'opérateur au cours du quatrième trimestre 2017.

De même, le nombre de clients sans engagement vis-à-vis de leur opérateur mobile est toujours en forte progression (+4,1 millions en un an). Ainsi, plus de deux forfaits sur trois commercialisés en métropole (68,8%) sont libres d'engagement et pratiquement trois forfaits sur quatre sur le marché résidentiel (73,5%).

Si le nombre d’abonnés est toujours en croissance en France, le nombre de ventes de smartphones connaît au contraire une première stagnation dans le monde. Ainsi, selon les dernières données publiées par IDC, même si près de 1,5 milliard de smartphones ont été vendus l’année dernière, ces ventes n’explosent plus comme par le passé. Elles ont même baissé de 0,1% sur le globe entre 2016 et 2017.

Parmi ces ventes, 317 millions de smartphones étaient des Samsung, dont les ventes progressent plus vite que celles d’Apple qui reste malgré tout en tête. Ainsi, d’après les résultats trimestriels fournis par la société américaine à la Pomme, les ventes d’iPhone n’auraient finalement pas été à la hauteur des attentes des investisseurs en 2017. Et les 77,32 millions d’iPhone écoulés lors de ce premier trimestre fiscal 2018, selon des chiffres repris par Statista, n’ont pas suffi à égaler le record établi lors du premier trimestre de l’année passée, au cours duquel 78,29 millions d’iPhone avaient été vendus.

Pas de gros problème cependant pour Apple. Le coût élevé des derniers iPhone X notamment ont permis à l’entreprise de dégager plus de 61 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit environ 7 milliards de plus qu’à la même période il y a un an.

Catégories :
FINANCE FRANCE OPéRATEURS TéLéPHONIQUES TéLéPHONIE MOBILE