Attention à l’abus de smartphone

Attention à l’abus de smartphone

Son écran abrite 10 fois plus de microbes qu’une lunette de WC !

– Article rédigé le par - 315

On ne va pas continuellement jouer les ronchons. Mais à l’occasion de la Journée mondiale sans smartphone, ce 6 février, et nos 10 bons plans pour tenter de couper un peu avec votre “précieux”, on va encore en remettre une dernière couche. Plus tard, promis, on reparlera des nouveautés.

Mais revenons à cette obsession, celle qui nous pousse à triturer régulièrement ce téléphone transformé en couteau suisse. L’utiliser pour ce qu’il est n’est pas vraiment dangereux mais en abuser est vivement déconseillé aussi.

Outre les ondes (vaste débat jamais tranché sur sa réelle dangerosité) et le fait que vous risquez de muter avec un pouce droit ou gauche qui va grossir, la liste des effets néfastes sur la santé est beaucoup plus longue que celle de vos applications téléchargées.

Une maladie a même été clairement identifiée, la nomophobie, terme qui se définit comme la peur irraisonnée d'être séparé de son portable. Portable trop souvent utilisé encore lors des trajets en voiture. Un simple appel, un petit texto et c’est l’accident quasi assuré ! De même pour les étourdis qui textotent en traversant la route…

Physiquement, de nombreux médecins tirent aussi la sonnette d’alarme en notant notamment une hausse importante des problèmes de dos ou de cou. La colonne vertébrale subirait des pressions peu habituelles dues à des poses non-naturelles. Certains médecins ont même relevé que certains enfants étaient frappés par cette déformation qui ne touche généralement que les personnes de plus de 50 ans.

Autre danger, l’acuité visuelle. Selon un rapport établi par des ophtalmologues, les enfants qui passent beaucoup de temps sur leur smartphone sont plus souvent confrontés au syndrome de l'œil sec que les autres. Un mois sans portable suffirait à réduire considérablement l'inconfort ressenti par ces enfants. L’utilisation du smartphone, ou encore d’une tablette en se couchant, nuit aussi à la qualité du sommeil.

On en vient logiquement au stress (e-mails du boulot, notifications qui font sursauter…), au manque d’attention sans oublier, pour les jeunes, une propension à moins réussir ses études. Allez, un dernier pour la route ? Selon une étude de l’Université de l’Arizona, l’écran du smartphone abriterait 10 fois plus de bactéries qu'une lunette de toilette !!! Quand on vous dit que le portable, c’est pas toujours glamour.

Catégories :
TéLéPHONIE MOBILE