Attention, les cybercriminels veulent aussi leurs cadeaux de Noël

Attention, les cybercriminels veulent aussi leurs cadeaux de Noël

– Article rédigé le par - 54

La récente mésaventure de l’entreprise de VTC Uber vient de le rappeler de façon prégnante : les piratages sont toujours d’actualité et les grandes entreprises doivent constamment accroître leur vigilance et leur système de défense. Les particuliers ne sont pas plus à l’abri, surtout à l’approche de Noël où la frénésie d’achat fait autant le bonheur des e-commerçants que des cybercriminels !

Ces derniers sont futés et veulent s’inviter à la fête. A toutes les fêtes d’ailleurs eux qui s’appuient sur l’actualité pour déclencher leurs attaques. Fête des mères, fête des grands-mères ou Saint-Valentin, tout est bon pour prendre sa part du gâteau (ou de la bûche…). Selon une étude de Symantec en novembre 2016, 13,7 millions de Français auraient été touchée (de près ou de loin comme avec les mails frauduleux) par une tentative de piratage dans l’année. Et l’on estime à 1,8 milliards d’euros le coût de ces attaques qui commencent à migrer de plus en plus vers les smartphones et les réseaux sociaux afin de suivre la tendance.

En cette période de fête, tout le monde est donc en alerte. Commerçants et... fraudeurs. Car si les boîtes de e-commerce embauchent du personnel supplémentaire pour répondre au surcroît de travail à Noël, il en est de même du côté des cybercriminels qui se dotent notamment d’une véritable armée de cyber-robots automatisés en vue de procéder à des attaques aussi continuelles que massives. La société ThreatMetrix, qui surveille et protège quelque 24 milliards de transactions sur internet chaque année, a elle aussi confirmé que les fraudeurs étaient prêts, avec un arsenal et de nouvelles techniques toujours plus sophistiquées. Selon ce spécialiste, plus de 50 millions d’attaques devaient cibler les entreprises rien que la dernière semaine de novembre et son Black Friday. Les hackers lancent des filets dans toutes les directions et attrapent ce qu’ils peuvent. Toujours selon ThreatMetrix, 171 millions d’attaques ont été détectées au cours du trimestre écoulé, soit une hausse de 100% par rapport au troisième trimestre 2015. Autant dire que l’appétit des arnaqueurs on line n’est pas rassasié avec l’arrivée de Noël mais aussi la multiplication des objets connectés.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :