De l’informatique à l’aéronautique pour conquérir l’espace !

De l’informatique à l’aéronautique pour conquérir l’espace !

Première sortie pour Stratolaunch, l'avion lanceur de fusées

– Article rédigé le par - 9

Le 31 mai, la société a dévoilé, en le sortant de son hangar dans le désert de Mojave, situé dans le sud de la Californie, un avion géant capable de lancer des fusées dans l’espace. Cette technologie est, d’après les inventeurs, plus appropriée et plus flexible que celle permettant de faire décoller les fusées directement de la terre. L’avion transportera et lancera des fusées qui placeront en orbite basse des satellites et autres équipements, l’envoi de capsule avec des êtres humains peut également être envisagé.
Ce projet et cette réalisation ont été financés par Paul Allen, le cofondateur de Microsoft dont la fortune est évaluée à plus de 20 milliards de dollars. Mr Allen n’occupe plus de poste au sein de Microsoft mais en reste actionnaire.
Il a été aidé dans cette aventure par Mr Burt Rutan, ingénieur, qui avait développé, également à ses côtés en 2004, le « vaisseau spatial »  SpaceShipOne, le premier avion privé américain ayant volé dans l’espace, à une altitude de 100 kilomètres.
Le challenge lancé en 2011 a permis la réalisation de cet avion à double fuselage, propulsé par six réacteurs, reposant sur 28 roues et pesant plus de 230 tonnes. Le premier vol d’essai pour la machine, dont l’envergure atteint les 117 mètres avec une longueur de 72 mètres, est prévu pour 2019.
Déjà au siècle dernier, lors de la seconde guerre mondiale, un milliardaire américain du nom de Howard Hugues avait participé à la réalisation, au côté de l’état américain, du ‘Spruce Goose », un avion géant capable de transporter au moins 500 soldats. Cet avion n’a volé qu’une fois pour un essai et se trouve désormais dans un musée de l’Orégon.
Le XXI siècle débute avec des projets fous, initiés par les milliardaires de la Silicon Valley.
On peut citer Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, qui a créé Blue Origin, destiné à faire abaisser le coût d’accès à l’espace. C’est ainsi qu’en 2016, la capsule New Shepard, dédiée au tourisme spatial, fait atterrir puis voler à nouveau une fusée. Un vol touristique spatial suborbital, à bord de la capsule, et d’une durée de 10 minutes est programmé pour 2018.
Plus proche dans le temps, hier, la capsule spatiale Dragon, recyclée par SpaceX, la société d’Elon Musk, fondateur également de la marque de voitures électriques Tesla, a « accroché » l’ISS (station spatiale internationale) et a livré à l’équipage 2700 kilos de vivres et d’équipements scientifiques. La société d’Elon Musk a signé un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa et vient d’opérer sa 11ème mission de ravitaillement de l’ISS.
La bataille rangée des milliardaires américains dans le domaine de l’espace nous laisse penser que les avancées en matière de tourisme spatial et de découvertes scientifiques seront rapides.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
High-tech Innovation Insolite