Enceintes connectées : qui c’est le plus fort ?

Enceintes connectées : qui c’est le plus fort ?

– Article rédigé le par - 189

La grande bataille des enceintes connectées bat son plein. Si Apple a été le premier à y croire en lançant Siri dès 2011, ses concurrents ont vite rattraper leur retard avec notamment Alexa d'Amazon, le Google Home ou Cortana de Microsoft. Amazon justement qui, trois ans après son lancement aux Etats-Unis où il domine largement le marché (Alexa y détient environ 70% de part de marché dans les enceintes connectées), a donc aussi lancé son assistant vocal dans la langue de Molière.

Suivant l’arrivée de l’Apple HomePod de Google, Alexa et les produits de la gamme Amazon Echo vont rejoindre ce marché particulièrement embouteillé.

Depuis ce début du mois de juin, les consommateurs français vont pouvoir acheter trois modèles distincts d'enceintes connectées : l'Echo à 99 euros, sa version mini l'Echo Dot à 59 euros et l'Echo Spot équipé d'un écran tactile à 129 euros. Après plusieurs reports, notamment à cause des difficultés de traduction, l’Américain semble donc cette fois prêt à s’attaquer au marché français. Et visiblement, Alexa a de la ressource…

Alexa connaît même quelques blagues de Toto

Non seulement, elle parle plutôt bien français mais connaît même le calendrier du championnat de France de football ou encore vous raconter quelques blagues de Toto. Suffisant ? “Amazon Echo est l'ordinateur vocal le plus populaire du monde, nous continuons ce que nous avons commencé au Etats-Unis, au Canada, en Australie, au Japon ou encore au Royaume-Uni”, a assuré Rich Suplee, le patron d'Alexa en Europe qui inspire installer Alexa dans la plupart des foyers français, du salon à la chambre à coucher en passant par la cuisine.

Il faut dire que le marché est en train d’exploser. Selon des rapports d’experts, 56.3 millions d'enceintes connectées devraient être vendues cette année 2018 dans le monde contre 30 millions en 2017. Certes, le marché français est à ses prémices (environ 250 000 unités vendues) mais d’aucuns annoncent un véritable raz de marée. D’ailleurs, certains grands opérateurs, comme Orange ou Deutsche Telekom se préparent eux aussi à lancer leur machine, appelée Djingo, dès l’automne prochain.

Test : le Google assistant sur smartphone toujours en tête

Ecouter de la musique en ligne, demander des informations ou la météo, commander des équipements de la maison ("éteins la lumière du salon"), voire poser des questions de culture générale ou demander des pronostics sportifs, oublié toute forme de réflexion. A l’avenir, les cerveaux risquent de se mettre tous en veille et demander tout et n’importe quoi à son assistant vocal.

Alors, forcément, avec toutes ces questions, on se demande toujours qu’elle est le plus fort. L'agence américaine Stone Temple a analysé le sujet en passant au crible une sélection d’enceintes avec quelque 5000 questions de culture générale.

A ce questions pour un champion virtuel, c’est le Google Assistant sur smartphone qui enregistre la meilleure performance avec un taux de réponses de 77,2% dont plus de 95% étaient corrects. L'assistant vocal Siri a à lui uniquement répondu à 40% des questions dont 80% étaient correctes.

Catégories :
GOOGLE OBJETS CONNECTéS