L’action SFR bondit en bourse

L’action SFR bondit en bourse

Des revenus légèrement au dessus des attentes

– Article rédigé le par - 0

Les résultats sont toujours à la baisse pour la marque au carré rouge, mais l’opérateur a fait mieux que prévu ces derniers mois. L’action  s’est envolée et est montée jusqu’à 23,30 euros mardi 09 août à 11H, mais le titre perd encore plus de 31% depuis le début de l’année. Pas de miracle sur les résultats, mais la baisse du chiffre d’affaires est moins forte au second trimestre qu’au premier, elle est de 4,2% par rapport à la même période l’année dernière. Le groupe continue de perdre des clients : en un an, SFR a vu partir 861 000 abonnés mobiles et 109 000 abonnés fixes. SFR poursuit ses efforts de déploiement dans la 4G et espère ainsi arrêter l’hémorragie de clients. Le numéro 2 français des télécoms consent encore de fortes promotions aux futurs abonnés dans un marché ultra concurrentiel, ce qui entraîne une baisse de ses résultats. Le revenu moyen par client est passée de 22,30 euros ce second trimestre contre 22,70 un an plus tôt sur son activité de mobile. 

Ce deuxième trimestre, SFR accuse une perte nette de 43 millions d’euros, ce qui fait une perte semestrielle de 84 millions d’euros alors que l’année dernière l‘opérateur télécom avait dégagé un bénéfice de 828 millions d’euros. Malgré ce début d’année difficile, les marchés financiers ont apprécié les déclarations de Michel Combes, le PDG de SFR : « Nous attendons une situation plus normalisée dans les mois à venir et c’est sur cette base-là que nous travaillons actuellement…Les promotions sont concentrées sur les offres bon marché alors que SFR vise surtout le haut de gamme ». Ils ont également repris confiance dans les capacités financières du groupe, les performances d’Altice aux Etats-Unis et au Portugal sont excellentes : « Altice a dépassé les attentes au deuxième trimestre avec un chiffre d’affaires de 5,827 milliards avec la France plus forte que prévu » remarque le broker Kepler Cheuvreux.

Le dernier point abordé chez SFR pour réduire les dépenses est celui des 5000 salariés qui devraient avoir quitté l’entreprise  en 2019. L’opérateur a signé la semaine dernière avec les organisations syndicales UNSA et CFDT un accord sur ces 5000 départs volontaires qui coûteront à l’entreprise 800 millions d’euros mais lui feront économiser 400 millions d’euros par an.


Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
3G-4G-5G Finance France Opérateurs internet Opérateurs téléphoniques