L’amour sur le web fait toujours recette Un week-end sans internet, c’est possible ?

L’amour sur le web fait toujours recette Un week-end sans internet, c’est possible ?

– Article rédigé le par - 142

Pour ce zap tech’ du week-end #28, un peu d’amour et beaucoup de cash pour les applications de site de rencontre. Pas étonnant que Facebook s’y intéresse de très près pour augmenter encore ses revenus. Et pour ceux qui veulent vivre sans réseau social et internet, une start-up leur propose de déconnecter tout un week-end pour reprendre goût à la vraie vie.

Les Français aiment l’amour sur internet

L’annonce de Mark Zuckerberg d’aller sur le juteux marché des sites de rencontres a fait l’effet d’une bombe dans le secteur. Même si le premier réseau mondial au monde (2 milliards d’utilisateurs) n’a pas précisé quand serait lancée cette nouvelle fonctionnalité, ni si elle serait payante, les concurrents ont de quoi frémir.

L’action de Tinder a d’ailleurs chuté de près de 20% en bourse quelques heures après les déclarations du boss de Facebook. Tinder, un des principaux sites de rencontres payants aux Etats-Unis, est également l’appli de rencontre la plus connue en France. Mais elle n’est pas pour autant celle qui génère le plus de revenus.

Selon les données de Priori Data, reprise par Statista, c’est l’application Adopte Un Mec qui génère le plus de revenus avec près de 750 000 euros en France pour le mois de mars 2018, suivi de Lovoo (158 000 euros) et Badoo (54 000 euros).

Un week-end pour se déconnecter dans une villa de luxe

Ce n’est pas le loft même si a priori ça y ressemble. Mais l’idée est séduisante. Une start-up de Toulouse, Keywe, s’est lancée dans une conception du tourisme bien particulière : un week-end coupé du monde, sans connexion internet, ni smartphone. Les douze participants à l’aventure (six femmes et six hommes) arrivent le vendredi soir dans une grande villa de luxe.

Là, ils déposent leurs smartphones dans une “Détox-box” et c’est parti pour partager 48 heures durant une vraie vie. Celle où l’on parle, où l’on échange. D’après l’équipe de Keywe, tous les participants se sont revus une fois le week-end passé. Des soirées estampillées Keywe, rassemblant tous les participants des différents week-ends devraient d’ailleurs prochainement voir le jour à Toulouse.

Réservations sur keywe.fr

Tencent sur les traces de Facebook

Il est encore loin derrière mais le géant chinois Tencent ne désespère pas rattraper un jour son principal concurrent sur le marché : Facebook. Le chiffre d’affaires de Tencent a ainsi atteint les 11,7 milliards de dollars au premier trimestre 2018, tout prêt de celui de Facebook qui culmine frôlant à 12 milliards de dollars.

L’Américain domine largement les réseaux sociaux avec 2,1 milliards d’utilisateurs actifs mensuels sur Facebook contre 1 milliard “seulement” sur la messagerie WeChat (essentiellement en Chine), Tencent , qui a dépassé le milliard d’utilisateurs actifs mensuels, gagne toutefois en visibilité à l’international.

Catégories :
FACEBOOK FRANCE INNOVATION INSOLITE RéSEAUX SOCIAUX