La fulgurante progression des smartphones

La fulgurante progression des smartphones

73% des Français en possèdent un en 2017

– Article rédigé le par - 268

Seuls les plus de 40 ans s’en souviennent… Le temps passé à attendre que la cabine téléphonique se libère pour donner des nouvelles à sa famille ou ses amis. Et ne surtout pas oublier d’avoir un peu de pièces de 1 franc en poche. Fini ce temps préhistorique de la communication. Aujourd’hui on échange tout le temps et parfois avec n’importe qui (surtout sur les réseaux sociaux…). Grâce (ou la faute…) aux smartphones qui connaissent une progression fulgurante. Selon les derniers chiffres communiqués par l’Arcep, près de trois quarts des Français (73%) en possèdent un, soit une hausse de 8 points encore cette année.

Un chiffre phénoménal quand on sait qu’en 2011, moins d’un quart de la population du pays en avait un. Le baromètre du numérique 2017, réalisé par le Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGE), l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (Arcep) et l’Agence du numérique (1) montre que depuis près de 15 ans, que l’économie française soit dans le rouge ou en reprise de croissance, rien n’y change : le smartphone poursuit sa route en avant.

En France, 17% de la population pouvait se targuer d’être 2.0 dans sa com. Ils étaient 28% en 2012, 39% en 2013, 49% en 2014, 58% en 2015, 65% en 2016 et donc 73% cette année. A ce rythme, on devrait tutoyer les le 100% en 2020 ! Même dans le mode d’utilisation, le smartphone arrive en tête. Selon l’enquête de l’Arcep, 68% des particuliers utilisent tous les jours leur mobile, avant leur ordinateur (53%) ou leur tablette (21%). Et c’est aussi avec cet appareil qu’ils se sentent le plus à l’aise, affirmant être plus compétents dans son utilisation (69%), là encore devant l’ordinateur (67%) et la tablette (62%). D’ailleurs, la connexion à internet s’effectue aujourd’hui plus souvent via son smartphone que via un ordinateur. Le mobile pour téléphoner, c’est presque secondaire. Aujourd’hui, avec son téléphone, on surfe sur les réseaux sociaux (61% des Français ont un rapport quotidien), on lit la presse, on fait ses courses, on regarde les horaires du prochain ciné, on réserve sa table au restaurant ou on joue à Candy Crush… Qu'elle est loin l’image la cabine téléphonique...

(1) Les résultats du baromètre de l’Arcep sont issus d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 12 ans et plus, sélectionné selon la méthode des quotas.

Catégories :
APPLICATION TéLéPHONIE MOBILE