Le Condor algérien veut prendre son envol en France

Le Condor algérien veut prendre son envol en France

– Article rédigé le par - 348

On connaissait tous ou presque les téléphones portables américains, japonais, sud-coréens ou chinois mais peu sans doute avaient déjà entendu parler de smartphones algériens. C’est pourtant bel et bien un appareil nord-africain qui va débarquer dans l’hexagone avec le secret espoir de s’imposer sur le marché français.

Le groupe Condor Electronics, c’est de lui qu’il s’agit, devrait ainsi commercialiser un de ses appareils en France, sans doute courant juin 2018. Et il a des atouts à faire valoir. Son constructeur, déjà, n’est pas le premier venu. Deuxième groupe privé d'Algérie, ce spécialiste de l’électronique et de l’électroménager revendique notamment 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Fort de 15 000 employés dans le pays, il est déjà présents dans quasiment tous les foyers algériens et dans de nombreux autres pays africains (Tunisie, Jordanie, Mauritanie, Sénégal…) via ses machines omniprésentes dans la vie quotidienne comme les téléviseurs, caméras, montres intelligentes, bracelets connectés, pèses-personnes et bien sûr des smartphones depuis 2013.

En Algérie, le Condor a détrôné Samsung !

Et ce fameux téléphone vous direz-vous ? Positionné en début et milieu de gamme, il a sans aucun doute de sérieux atouts. Pour preuve, il s’est si rapidement imposé sur le marché algérien qu’il a carrément détrôné Samsung au palmarès des smartphones les plus vendus dans le pays. “Cela fait deux ans que nous préparons notre arrivée en France, a récemment déclaré Abdelmalek Benhamadi, le PDG du groupe. Il était temps de sortir de nos frontières, nous sommes un exemple de coopération Sud-Nord”.

L’objectif de Condor Electronics semble évident : prendre son envol sur le sol français avant de pénétrer le marché international. Et c’est sur le terrain de Wiko notamment (le portable marseillais passé depuis sous pavillon chinois) que Condor veut prendre sa part du gâteau.

Arrivée programmée de l’Allure M3 en juin à 299 euros

Ayant confié, comme bon nombre d’autres opérateurs, la construction de son smartphone à des entreprises chinoises, son “Allure M3” a des airs d’IPhone X, reprenant notamment le fameux “Notch” en façade. Avec un écran borderless 16,2 pouces et une définition Full HD, il dispose aussi d’un appareil photo très correct de 16+5 mégapixels.

Côté puissance, il contient 4Go de mémoire vive et d’une capacité, là encore plus que correcte, de 64 Go. Tournant sous la dernière version Android, on se rend vite compte que cet Allure M3 a de l’allure, justement. Surtout s’il est commercialisé au prix annoncé par la plupart des sites spécialisés, à savoir 299 euros.

Catégories :
FINANCE FRANCE TéLéPHONIE MOBILE