Le Top 10 des films sur l’Intelligence Artificielle (Partie 1)

Le Top 10 des films sur l’Intelligence Artificielle (Partie 1)

– Article rédigé le par - 1550

L’Intelligence artificielle, définie aussi comme la “quatrième révolution industrielle”, c’est aujourd’hui. Et encore plus demain. En 2020, l'IA devrait ainsi créer quelque 2,3 millions d'emplois et en détruire 1,8 million, selon le cabinet d'études Gartner. En 2022, elle générera près de 3 000 milliards de dollars et un travailleur sur cinq engagé dans des fonctions non répétitives sera en rapport avec elle. Alors, à quoi ressemblera cette IA dans ce futur proche ?

Pour s’en faire une idée, le cinéma constitue peut-être un début de réponse. Lui qui aime utiliser ce thème depuis quelques décennies déjà, de “2001, l’Odyssée de l’espace” (1968) à “Ex Machina” (2015) en passant par “Terminator” (1984) ou “Wall-E” (2008). En cette période de vacances, voilà une belle occasion de se replonger dans les meilleures toiles sur l’IA. En voici notre Top 10 (en deux volets) et par ordre chronologique...


2001 l'Odyssée de l'espace” (1968), de Stanley Kubrick.

Accueilli de manière assez timide par la critique et le public à sa sortie, le film de Stanley Kubrick va, au fil du temps, devenir culte et connaître un immense succès au box-office. Empreint de plusieurs thèmes et notamment l’évolution humaine, la place de la technologie et de l’intelligence artificielle, ce film est un précurseur dans le traitement de l’IA au cinéma. Avec notamment le rôle de HAL 9000, puissant ordinateur aux commandes du vaisseau spatial "Discovery One" dans la saga. HAL 9000 est le sixième membre de l'équipage, mais aussi l'incarnation inquiétante de l'intelligence artificielle sombre qui peut prendre à tout moment le pas sur l’homme…

Blade Runner” (1982), de Ridley Scott.

Pensez-vous qu’un jour les IA auront un comportement impossible à distinguer des êtres humains ? C’est assurément le cas dans “Blade Runner” où il est vraiment difficile de différencier les hommes des “Réplicants”. Dans une ville de Los Angeles 2019, au climat sombre et pluvieux, c’est en tout cas ce que doit découvrir Rick Deckard, interprété par Harrison Ford, un ancien policier qui traque ces androïdes pour les mettre hors circuit.

Terminator” (1984), de James Cameron.

Sans doute l’un des plus grands classiques du genre avec, comme souvent, une bien vilaine IA qui a pris un tel pouvoir qu’elle veut exterminer l'humanité. C’est même une bataille que se livre ici les êtres humains avec l’IA. Mais ce film devenue saga (quatre suites ont été tournées) avec notamment Arnold Schwarzenegger, traite aussi du "paradoxe temporel" puisque le personnage principal est envoyé dans le passé afin de réparer le futur, en tentant d'empêcher la suprématie des machines.

Matrix” (1999), d'Andy et Larry Wachowski.

Là encore, l’intelligence artificielle n’est guère sympathique avec les humains. Dans Matrix, elle est même sacrément tordue puisque, non contente d’avoir pris le contrôle, elle entretient l'illusion de la réalité pour tromper les humains. Heureusement, quelques-uns ont pu s’extraire de la Matrice et seront sauvés par Néo au terme d’une trilogie considérée comme la plus importante du genre de son époque.

A.I. Intelligence artificielle” (2001), de Steven Spielberg.

Les films où l’IA n’est pas dévastatrice sont peu nombreux. “A.I. Intelligence artificielle”, imaginé par Stanley Kubrick mais finalement réalisé par Steven Spielberg en fait partie. David, un robot androïde adopté, déploie ainsi toute son intelligence non pas pour détruire mais pour devenir un "vrai" petit garçon.

Catégories :
AI (INTELLIGENCE ARTIFICIELLE)