Le Tour de France 2016 connecté

Le Tour de France 2016 connecté

La grande boucle « trackée »

– Article rédigé le par

Cette année, et pour la première fois sur une course cycliste professionnelle, un tracker GPS placé sous chaque selle de chaque coureur envoie les informations recueillies aux récepteurs placés sur les véhicules officiels du Tour (voitures, motos…). Ces données sont envoyées à l’avion-relai qui survole la course et ensuite traitées sur les bases installées à l’arrivée de chaque étape. Et tout cela en 3 secondes !

Concrètement ce sont 500 capteurs d’environs 80 grammes dotés d’une autonomie de 5 étapes qui émettent un signal et envoient leur position GPS à l’avion-relai qui à son tour centralise, traite et diffuse cette masse d’informations aux développeurs qui les rendent lisibles et compréhensibles pour le grand public.

Ce système révolutionnaire de géolocalisation des coureurs a été mis au point par la société d’infrastructures digitales Sud-Africaine . Grâce à un partenariat technique signé en 2015 avec (Amaury Sport Organisation), l’organisateur de ce rendez-vous sportif annuel, le est enfin connecté. ASO, qui gère aussi le Critérium du Dauphiné, avait déjà utilisé cette solution lors de cette course au mois de juin. Ce n’est donc pas la première collaboration fructueuse entre les deux structures, mais c’est de loin la plus aboutie au niveau du traitement des données.

Les 198 coureurs du Tour de France 2016 ainsi connectés, leurs informations de géolocalisation figurent sur l’application mobile et le site du Tour de France ainsi que sur le site des 22 équipes participantes. Ainsi, spectateurs, journalistes, et consultants peuvent connaître la vitesse et le positionnement d’un cycliste ainsi que le pourcentage de la pente, et plus encore… L’information sur le Tour est donnée en temps réel pour le plus grand plaisir des fans de cyclisme.

Cette nouvelle technologie, en constante évolution, peut laisser présager d’un futur toujours plus précis dans le traitement des informations, et notamment lors d’un grand rendez-vous sportif comme celui-là. Il sera donc possible de reconstituer en images 3D des séquences clés des courses, comme les sprints par exemple, ou encore localiser une chute de manière instantanée pour permettre aux équipes de secours d’intervenir immédiatement. Grâce à cette petite révolution technologique, le monde du sport et notamment son suivi informatif a de beaux jours devant lui.


Catégories :
AI (INTELLIGENCE ARTIFICIELLE) ÉVéNEMENT HIGH-TECH INNOVATION OBJETS CONNECTéS