Les applis aussi importantes que… manger ou respirer

Les applis aussi importantes que… manger ou respirer

Une étude très... surprenante

– Article rédigé le par - 218

Peut-on se passer de respirer, boire ou encore manger ? La première réaction est bien entendu de répondre par la négative. Sans ces trois piliers de la nature, impossible d’exister. Dans le futur, devra-t-on ajouter à la liste Facebook, Instagram ou encore Snapchat. C’est en substance les conclusions que l’on peut tirer de l’incroyable étude menée par l’entreprise A10 Networks­, spécialisée dans les applications de services de sécurité. Renseignée à l’échelle mondiale, l’étude prouve ainsi que, pour la moitié des personnes interrogées, les applications de smartphones ont pris autant de place dans notre quotidien que manger, boire, ou encore respirer. De quoi rester en apnée quelques minutes.

En France, il sont ainsi 41% de nos concitoyens à estimer que les appli mobiles sont “autant importantes” ou “presque aussi importantes” que respirer. Plus surprenant encore, 41% des Français, soit plus de trois Français sur quatre, assument que les applications soient pleinement intégrées dans leur vie, au point de ne “pas pouvoir vivre sans” ou avouant qu’il serait pour eux “difficile de s’en passer”.

Pour compléter de brosser ce tableau quelque peu déstabilisant, une seconde étude, commandée par App Annie, fournisseur de données pour le marché des applications mobiles, apporte des éclairages sur les rôles et avantages des applications mobiles. Et affirme qu’aujourd’hui, nous passons près de 4 heures par jour avec elles, temps qui aurait ainsi doublé depuis sa dernière étude. Et qui ne serait rien comparé à ce qui nous attend en 2021. A cette date, nous autres utilisateurs de smartphones passerons 3000 milliards d’heures à surfer sur les applications mobiles. Un système qui correspond visiblement à des critères d’avenir. Plus simples d’utilisation, l’application mobile est 13 fois plus souvent préférée au bon vieux navigateur mobile.
Une croissance du marché qui va bon train à travers le monde. Sur Android, les applications équivalent ainsi à 88% du temps d’utilisation, marchés développés ou émergents confondus.

Ne pas croire que ce marché est réservé à une tranche d’âge plutôt jeune. Une autre partie de l’étude prouve ainsi que l’utilisation et le temps consacrés aux applications mobiles est en constante augmentation à travers le monde et ce, quelque soit l’âge des utilisateurs ! Ainsi, les 13-24 se serviraient à 89% des applications contre 85% pour les plus de … 45 ans ! Vous savez maintenant à quoi passent leur temps vos parents et grands-parents sur leurs téléphones...

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
ANDROID APPLICATION FRANCE TéLéPHONIE MOBILE