Les enfants, nouvelles cibles du monde high tech

Les enfants, nouvelles cibles du monde high tech

– Article rédigé le par - 68

“C’est génial ce qu’arrive à faire mon petit avec ma tablette !” Voilà bien une phrase que l’on entend de plus en plus souvent dans son entourage. De plus en plus de parents affichent ainsi leur fierté devant les “prouesses” de la génération Z, celle qui rassemble tous ces mômes nés après 2000 avec un smartphone en guise de poupée ou de nounours et ont une meilleure lecture d’internet que des livres de grammaire…

Alors génial ? Pas si sûr selon de nombreux psychiatres et psychologues qui tirent souvent la sonnette d’alarme sur l’utilisation trop précoce et trop systématique des jeux vidéo, jouets électroniques et l’utilisation d’internet. Non, le high tech ne doit pas remplacer l’échange avec les parents et son entourage. Et pourtant, ce monde numérique fait tout pour cibler ce marché à venir…

Lors du dernier CES de Las Vegas, un espace leur était même spécifiquement dédié avec une flopée de gadgets pour “officiellement”, permettre à tous ces bambins du XXIème siècle d’apprendre à jouer de façon plus intelligente… Plusieurs objets sont sortis du lot comme la startup chinoise Dragon Touch qui proposent aux enfants de 3 à 6 ans des tablettes colorées dotées de nombreuses applications éducatives.

La société américaine Pai Technology a sorti elle une appli avec des contes qui se lisent “comme pour de vrai” dans un univers de réalité virtuelle sur l’écran d’une tablette. La startup Seedling joue aussi à fond sur ce créneau du “numérique éducatif” avec son ourson en peluche dénommé Parker. Combiné à l’application le nounours qui exploite le pouvoir de la réalité augmentée offre aux enfants un éventail complet de fonctionnalités interactives via des caméras intelligentes.

Idem avec le jeu de construction proposé par la société chinoise Paracra Technologie. Son jeu “Logitow” est à mi-chemin entre monde virtuel et réel, permettant aux enfants de construire des éléments qui apparaissent ensuite sur un écran de tablette via une application dédiée, créant des animations 3D de ce qu’ils sont en train de faire.

Plus fort encore, la brosse à dent connectée du Français Kolibree. Elle s’appelle Magik et permet aux enfants entre 6 et 12 ans de se voir dans l'écran d'un smartphone ou d'une tablette en se brossant les dents. Au mieux ils éliminent les vilains monstres à l’image, au plus ils gagnent des points. En clair, se brosser les dents devient un jeu. Difficilement critiquable tant il est parfois difficile de faire passer les bambins par la case salle de bain avant de se coucher... Alors dangereux ou utile le monde numérique avec les enfants ? Sans doute un peu des deux.

Comme pour tout, suffit de ne pas tomber dans l’excès et trouver le juste milieu.

Catégories :
HIGH-TECH OBJETS CONNECTéS