Les horlogers suisses passent à l’heure numérique

Les horlogers suisses passent à l’heure numérique

– Article rédigé le par - 96

Tic-tac, tic-tac, tic-tac… les Suisses sont experts dans cette petite rythmique. Les champions du monde de l’horlogerie, c’est eux. Les experts en terme de savoir-faire et de qualité, c’est encore eux. Et le terme de "Swiss Made" constitue un un sceau d'approbation reconnue dans le monde entier.

Oui mais… L’heure tourne, le temps passe et avec lui ses progrès technologie et de vente industrielle. Et là, les horlogers suisses ont du soucis à se faire. Car si plus de la moitié des montres de luxe sont encore confectionnées chez eux, il est un concurrent qui vient dangereusement rogner sur leur plates-bandes : Apple.

8 millions d’Apple watch vendues au 4ème trimestre 2017 dans le monde

Avec 8 millions d’Apple Watch vendues au 4ème trimestre 2017, la boîte de Steve Job peut en effet se targuer d’avoir commercialiser la montre la plus vendue au monde. C’est plus que les montres suisses qui se sont écoulées à 6,8 millions d’unités pour ce même 4ème trimestre 2017 selon la Fédération de l’industrie horlogère helvétique. Comment contrer le géant américain ? Les Suisses ont leur petite idée : passer enfin à l’heure numérique.

Ouverture d'e-boutiques, lancement de comptes instagram, ventes exceptionnelles sur internet… les horlogers suisses sont ainsi en train de passer à la vitesse supérieure pour s’imposer sur la toile.

Un exemple parmi tant d’autres, la maison de Genève Patek Philippe, spécialisée dans l'horlogerie de très haute qualité avec des montres dont les prix peuvent grimper à quelques dizaines de milliers d’euros, a créé un compte Instagram et donne rendez-vous, chaque 18 du mois, à ses potentiels “clients”. Rendez-vous à 18h39 précises (en référence à l’année de création de la société) pour discuter de son actualité et de son savoir-faire.

Seulement 3% des ventes des horlogers sur le e-commerce

Aujourd’hui, d’après les estimations de cabinets d’experts, le commerce en ligne ne représente que 3% des ventes des horlogers. Mais ce chiffre devrait grimper à 12% d'ici 2022. Omega, autres fabricants de montres de luxe suisse, a déjà pris les devants en créant sa première plateforme d'e-commerce pour le marché américain.

Oris, une autre marque de prestige helvétique, s'apprête elle aussi à lancer une e-boutique aux États-Unis, mais veut aussi aller directement à la rencontre de ses clients avec une boutique mobile qui sillonnera les festivals pendant l'été. De son côté, Bell & Ross a annoncé la mise en vente de trois pièces uniques sur sa e-boutique. Mise à prix : 400.000 euros la montre ! Un achat d’exception qu’on imagine plutôt en magasin traditionnel. Mais les horlogers suisses ont vraiment décidé de passer à l’heure numérique.

Catégories :
APPLE OBJETS CONNECTéS