Les opérateurs 4G de l'Outre-mer

Les opérateurs 4G de l'Outre-mer

L'ARCEP désigne les opérateurs 4G de l'Outre-mer et permet de dynamiser le marché.

– Article rédigé le par - 0

Au printemps, l’Insee avait publié des chiffres révélateurs de l’immobilisme en terme de prix des opérateurs télécoms Outre-mer : la téléphonie mobile y était plus chère de 60% aux Antilles-Guyane, 20% à la Réunion et 26% à Mayotte. Après la fin des frais d’itinérance entre l’Outre-mer et la métropole au 1er mai 2016, suite au vote du parlement en octobre 2015, l’ARCEP (l’Autorité de régulation des télécoms) avait décidé d’attribuer une nouvelle licence de téléphonie mobile 4G aux Antilles, en Guyane et dans les îles de l’océan indien. Les candidats à cette attribution devaient répondre à plusieurs critères afin d’être retenus : une cohérence de leur projet associé à un business plan, une participation à l’aménagement du territoire (antennes),  l’emploi et l’investissement de chaque marché. Les engagements supplémentaires proposés par les opérateurs étaient également les bienvenus.

ont été réceptionnés par le gendarme des télécoms. Finalement, neuf opérateurs pour les cinq territoires concernés ont été retenus, dont l’arrivée de Free Mobile et ZEOP Mobile sur la marché mobile ultramarin : L’opérateur Free Mobile (Iliad) disposera d’une licence 4G en Guyane, Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélémy et Saint-Martin. C’est le groupe réunionnais Océinde qui bénéficiera de la licence 4G sous la marque ZEOP Mobile à la Réunion. D’autres opérateurs, déjà présents sur ces îles, ont également obtenu cette licence : Orange, SFR, Digicel, Outremer Telecom, Dauphin Telecom, Telco OI. De ce fait les territoires d’Outre-mer passent à quatre opérateurs 4G.

Le but recherché d’une telle attribution est de provoquer une émulation du marché télécom, comparable à la course aux meilleurs prix, apparue lors de l’arrivée de Free Mobile dans l’Hexagone en 2012 avec, dixit Sébastien Soriano président de l’ARCEP, des « offres abordables et adaptées aux nouveaux usages ». La réaction du groupe Iliad ne s’est pas faite attendre : « Le groupe Iliad se réjouit de la décision de l’ARCEP rendue ce jour » (jeudi 13 octobre). Le groupe « va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole ». Pour Illiad, cela représente un investissement de 100 millions d’euros, avec un déploiement immédiat de la 4G Outre-mer, mis à part à la Réunion et à Mayotte où la mise en place se fera dans les prochains mois.


Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
3G-4G-5G France Opérateurs téléphoniques