Pubs sur les bots Facebook Messenger

Pubs sur les bots Facebook Messenger

La publicité intelligente débarque sur la Messagerie de Facebook

– Article rédigé le par - 0

En avril dernier, Mark Zuckerberg annonçait le lancement des chatbots ou bots (voir notre définition en fin d’article ) sur sa Messagerie Messenger. Ces robots interagissent avec l’utilisateur, dans le but de leur vendre divers produits. De nombreux prestataires de services comme KLM, Voyages SNCF, CNN, etc. utilisent leurs bots qui peuvent dialoguer avec l’internaute à la recherche de billets de train, d’avion, ou d’autres requêtes spécifiques.

Facebook avait alors prévu l’intégration de la publicité dans ses bots à cette occasion, mais sous certaines conditions à suivre par les entreprises. Le mode opératoire est désormais clairement établi, et doit suivre des règles bien précises.

La première règle, très importante, atteste que le bot ne pourra pas diffuser de publicité sans que l’utilisateur n’ait explicitement fait la démarche d’interagir avec lui. Ainsi, ils ne pourront pas essayer de vendre à l’internaute des choses qui n’ont pas été demandées. Cependant, ils pourront proposer des produits basés sur l’échange déjà établi, et qui seraient susceptibles d’intéresser l’utilisateur en fonction de ses requêtes.

La deuxième règle oblige le bot à répondre et proposer du contenu dans un délai de 24h, ce qui empêchera les sollicitations intempestives d’une durée indéfinie, sous le simple prétexte qu’un utilisateur ait contacté un bot une fois. Cependant, une action de la part de l’utilisateur remet les compteurs à zéro, et il suffit qu’il like ou commente la page d’un bot pour que celui-ci entame une nouvelle sollicitation, mais en excluant tout contenu promotionnel. Si l’utilisateur répond, alors le bot est autorisé pendant les prochaines 24h à lui proposer du contenu promotionnel.

Il s’agit de ce fait d’établir un savant dosage entre le respect de la navigation de l’internaute et la rentabilité de l’application. C’est pour cette raison que la firme américaine entreprend de poser un cadre strict pour les interactions à venir, comme l’atteste . Il y aurait déjà 18 000 bots sur Messenger, et 23 000 entreprises aurait utilisé le ‘deep learning’ (outil d’apprentissage mis à disposition par le réseau social) pour créer des intelligences artificielles.

Bot : vient de la contraction de « robot ». C’est le terme employé pour les logiciels qui interagissent avec des serveurs informatiques de manière automatisée ou semi-automatisée. Le bot interagit avec le serveur comme un programme client utilisé par un humain, d’où l’appellation robot.

Conférence d'avril dernier sur les chatbots Messenger :

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
AI (Intelligence Artificielle) Facebook Innovation IOT (Internet of Things)

Le Mobile World Congress 2017

Le Mobile World Congress 2017

Un des plus importants salons high-tech se déroule cette semaine à Barcelone.

 
Services OTT : la fin d'Orange et SFR ?

Services OTT : la fin d'Orange et SFR ?

La Commission Européenne devrait faire émerger des propositions visant à réglementer la concurrence entre les services OTT et les opérateurs Télécoms classiques d’ici la mi-septembre.

 
Numéricable veut Virgin, Orange attiré par Bouygues

Numéricable veut Virgin, Orange attiré par Bouygues

Virgin serait en passe d'être racheté par Numéricable et Bouygues par Orange.