Snap Inc prépare son entrée en bourse

Snap Inc prépare son entrée en bourse

Et présente ses performances

– Article rédigé le par - 0

La messagerie aux photos ou vidéos éphémères, 2,5 milliards de snaps publiés chaque jour, veut aller vite et contrer Instagram qui est pourtant loin devant en terme de chiffre d’affaires, 5 milliards de dollars annoncés pour 2017.
La messagerie Snapchat permet toutes sortes d’utilisation et également ce que l’on appelle les stories. Ce sont des images ou vidéos visibles par tous les contacts répertoriés par l’utilisateur, et cela, durant 24H, il est également possible de les visionner plusieurs fois, alors qu’une image ou vidéo « snap » n’est visible qu’une seule fois par le contact choisi par l’utilisateur.
Instagram, le concurrent de Snapchat, a également mis en place cet outil « stories » en août 2016 et a très vite compter 600 millions d’utilisateurs en 6 mois.
C’est la raison pour laquelle Snap veut diversifier son activité. Elle a fait sa demande d’introduction en bourse auprès de la Securities and Exchange Commission et sera cotée sur le New York Stock Exchange dès le mois de mars.
Grâce à cette IPO (Initial Public Offering) Snap espère lever 3 milliards de dollars, ce qui lui permettrait d’atteindre une valorisation de l’ordre de 25 milliards de dollars. L’IPO de Snap fera partie des plus importantes introductions en Bourse après celle d’Alibaba en septembre 2014, introduction qui avait permis une valorisation de 168 milliards de dollars du géant du e-commerce chinois.
Snap, avec ses 158 millions d’utilisateurs actif chaque jour, va devoir persuader les prochains investisseurs de sa future rentabilité. En effet, même si l’année 2016 a vu son chiffre d’affaires multiplié par 7 (il est passé de 58,7 millions en 2015 à 404 millions de dollars en 2016), Snap ne fait toujours aucun bénéfice. Les pertes ont été évaluées à 372,9 millions de dollars en 2015, et sont de 514,6 millions de dollars pour 2016.
Pour rassurer les futurs investisseurs, elle annonce ouvrir son API publicitaire à l’ensemble du marché et son fondateur, Evan Spiegel, espère bien récolter environ un milliard de dollars de recettes publicitaires dès cette année.
Il a même été rajouté au dossier de l’opération financière, un guide d’utilisation de la messagerie, à destination des investisseurs en bourse dont la moyenne d’âge dépasse celle des habitués des Snaps ! Pour mieux les convaincre…

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Android Apple Application Finance Réseaux Sociaux Téléphonie mobile