Télécom Italia

Télécom Italia

Vivendi nomme un nouveau conseil d’administration

– Article rédigé le par - 41

Le groupe industriel intégré dans les contenus et les médias est le premier actionnaire de Télécom Italia avec 24% du capital.
Vincent Bolloré a investi chez l’opérateur italien mais aussi chez le groupe Mediaset, le groupe télévisé de Silvio Berlusconi.
L’homme d’affaires breton qui préside le conseil de surveillance de Vivendi souhaitait prendre le contrôle de l’opérateur italien lors de la prochaine assemblée générale.
Il l’avait d’ailleurs fait savoir, comme la loi l’y oblige, à la Commission européenne, le 31 mars.
Le mandat des membres actuels du conseil d’administration se terminait en mai.
C’est donc le 04mai dernier, lors de cette assemblée, que le débat a eu lieu. Il aura fallu huit heures pour désigner les dix administrateurs choisis par Vivendi.
La bataille a été âpre, puisque cette prise de contrôle n’était pas appréciée par les italiens. Tout avait été tenté pour freiner la progression de Vivendi, avec l’aide de deux cabinets anglo-saxons…Le régulateur italien Agcom s’en était également mêlé. Les négociations sont toujours en cours car Agcom demande à Vivendi de faire un choix entre Télécom Italia et Mediaset.
Mais Vivendi a malgré tout réussi à prendre le pouvoir chez Télécom Italia.
Le Conseil d’administration, ramené de 17 à 15 membres à la demande de Vivendi, est constitué de 10 sièges proposés par le groupe industriel.
Arnaud de Puyfontaine, qui était Président du directoire de Vivendi, devient le Président du conseil d’administration de Telecom Italia, il remplace Giuseppe Recchi qui devient vice-président et qui sera accompagné par un membre de l’ancien conseil d’administration : Flavio Cattaneo.
Deux autres personnalités de chez Vivendi sont nommées, il s’agit de Hervé Philippe, directeur financier et Frédéric Crépin, le secrétaire général.
Une fois ces désignations faites lors de cette assemblée du 04 mai, il faut attendre l’autorisation de la Commission européenne qui veille aux concentrations des groupes.
Le monde des médias et des télécoms en Italie est en alerte avec cette nouvelle direction chez l’opérateur historique mais également avec l’arrivée annoncée, de l’autre côté des Alpes et d’ici quelques mois, de Free qui devrait lancer un opérateur local avec des prix cassés.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
ÉVéNEMENT FINANCE HIGH-TECH OPéRATEURS TéLéPHONIQUES TéLéPHONIE MOBILE