Telefonica se diversifie.

Telefonica se diversifie.

L’opérateur espagnol mise sur l’innovation et les données de ses clients.

– Article rédigé le par - 0

La multinationale espagnole créée en 1924 connaît la concurrence depuis 1997, date à laquelle sa situation de monopole s’est terminée.
Elle diversifie ses activités depuis quelques années.
Elle accueille au sein de ses bureaux, l’Edificio Telefonica inauguré en 2008, à Madrid, où travaillent 11 000 personnes, plusieurs start-ups qu’elle accompagne dans le cadre de son programme Wayra qui signifie « vague » en langue Quechua. La même chose est réalisée à l’étranger où Telefonica possède également des bureaux, en Europe et en Amérique latine.
Depuis 2011, le groupe a misé sur plus de 600 start-ups auxquelles il prend environ 7 à 10 % de capital en échange de ses services. Cet investissement permet à l’opérateur espagnol de garder son avance technologique, d’innover en matière de cybersécurité, IoT, big data… mais aussi de se diversifier.
Deux investissements ont permis une entrée en bourse des start-ups Box et Quantenna.
Actuellement la start-up qui se développe à vitesse grand V est qui offre un service de livraison de courses alimentaires à domicile. Toutes les plus grandes enseignes de distribution telles Dia, Carrefour…travaillent avec Delsuper présente à Madrid, Malaga, Séville, Barcelone.
L’avancée du côté de la data s’est faite grâce au rachat en 2013 de la start-up espagnole dédiée à la cybersécurité. Telefonica a continué à travailler avec son fondateur, Chema Alonso. Il est devenu Chief Data Officer (CDO) chez l’opérateur et est en charge de gérer les données des millions de clients de Telefonica. C’est ainsi qu’a été créée la filiale Luca qui réalise des opportunités de business avec les données, tout en restant dans la confidentialité. Ces études de data sont vendues par exemple à des municipalités qui veulent assurer une meilleure gestion des flux de touristes leur rendant visite. Les données géolocalisées via les smartphones permettent de visualiser le parcours du touriste, sa nationalité… toujours de façon anonyme.
Et pour que son image ne soit pas ternie par l’utilisation des données de ses abonnés, Telefonica propose à chacun via le programme Aura de visualiser ses données et de les gérer comme bon lui semble. L’abonné est alors libre de la partager ou la protéger.
La transformation digitale de l’opérateur espagnol est bien avancée.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
High-tech Innovation