Telefonica veut faire payer les GAFA

Telefonica veut faire payer les GAFA

Choisir de partager ses données

– Article rédigé le par - 0

Lors des 30èmes Rencontres des télécoms et de l’économie numérique qui se sont tenues à l’université Menendez Pelayo de Santander, Jose Maria Alvarez-Pallete Lopez (CEO de Telefonica, groupe espagnol de télécoms) a expliqué le projet en développement depuis un an et demi chez l’opérateur, qui permettra à ses abonnés de contrôler leurs informations personnelles.

Telefonica a pris la décision de développer une plateforme qui donnera le choix à ses clients de partager ou non leurs données avec les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazone). Depuis des années les géants américains du net utilisent les infrastructures des opérateurs télécoms européens sans les dédommager, alors qu’ils pourraient participer à l’entretien ou au développement du réseau de chacun. De plus, cette utilisation des réseaux, afin d’exploiter les données de chaque abonné, inquiète les usagers et les associations de consommateurs qui, pour certains, mènent seuls le combat en faveur de la protection des données personnelles.

Chacun d’entre nous a pu voir apparaître un jour, sur ses pages, des publicités ciblées le concernant et les applications de nos téléphones et ordinateurs nous géo-localisent en donnant bien plus d’indications que ce que l’on peut imaginer sur notre quotidien. Les données des usagers sont une mine d’or pour les GAFA qui ont amassé des fortunes en publicité grâce à leur exploitation gratuite. Cette plate-forme technologique rassemblera les données des abonnés qui choisiront de les partager ou non.

La multinationale espagnole qui est un des cinq plus grands opérateurs de télécommunications dans le monde, n’entend pas demander d’argent pour l’échange de ces données mais souhaite que les géants du net négocient avec chaque abonné en offrant soit de l’argent, soit des services supplémentaires en contrepartie de l’exploitation de ces mêmes données. La négociation se ferait donc entre l’internaute et les GAFA, et les opérateurs ont le pouvoir de développer ces plateformes qui visent à protéger leurs réseaux et leurs abonnés. Vodafone a d’ailleurs, lors de ces rencontres, déclaré développer une plateforme similaire ayant le même objectif : une négociation possible entre les GAFA et les internautes pour l’autorisation de l’exploitation des données. La plateforme espagnole sera lancée en 2017.


Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Apple Facebook Google Opérateurs internet Opérateurs téléphoniques