Tencent, le Chinois qui monte qui monte

Tencent, le Chinois qui monte qui monte

L’opérateur dans le top 5 des plus grosses valorisations boursières du monde

– Article rédigé le par - 53

Depuis mardi, son nom trône aux côtés d’Amazon, Microsoft, Alphabet (maison-mère de Google) et Facebook. Si Tencent ne vous dit pas encore grand-chose, retenez le et attendez-vous à en entendre largement parler ces prochaines années.

Tencent? C’est tout simplement un opérateur de jeux vidéo mais aussi de la messagerie WeChat qui fait un carton en Chine. Depuis le début de semaine, la marque a ainsi vu sa valorisation atteindre un record et détrôner l'américain Facebook, intégrant le top cinq des plus gros groupes cotés mondiaux: avec Baidu et Alibaba, il incarne l'essor des mastodontes technologiques de l’Empire du Milieu face à la Silicon Valley.

De quoi se hisser au niveau de ses rivaux californiens. Depuis mardi, Tencent est ainsi le premier groupe technologique asiatique valorisé à plus de 500 milliards de dollars. Son titre à la bourse de Hong Kong s'est envolé de 130% cette année. Et la publication, la semaine dernière, de robustes résultats trimestriels, où il dévoilait la plus forte croissance de ses revenus depuis sept ans, a poussé l'action à de nouveaux sommets, au-delà de 400 dollars hongkongais. Résultat : la valorisation de Tencent atteignait, toujours mardi, après clôture du marché, l'équivalent de 523 milliards de dollars américains, dépassant donc d'un cheveu les 519 milliards de dollars de Facebook. Ce qui lui permet d'intégrer le classement des cinq plus grosses valorisations boursières du globe, derrière les américains Amazon, Microsoft, Alphabet (maison-mère de Google). Il reste néanmoins loin du numéro un Apple (plus de 870 milliards de dollars). Si on y regarde plus près, Tencent est en réalité un petit cousin de Facebook, interdit de territoire chinois et tout simplement bloqué par les autorités. WeChat a ainsi bénéficié d’une voix royale pour tout simplement déployer des caractéristiques identiques à Facebook, grillant même la politesse à l’Américain sur la question du paiement électronique. Les Chinois ont ainsi développé de quoi régler ses achats en magasin en scannant un code-barre ou s'échanger de l'argent via l'application.

De l'avis des analystes boursiers, aucun signe de ralentissement des résultats de Tencent n'est en vue, avec de nouveaux titres de jeux attendus l'an prochain. Ses recettes publicitaires ont bondi d'environ 50% au dernier trimestre, au même rythme que celles de Facebook. Et Tencent ne cache pas ses ambitions hors de Chine: il a récemment accru sa participation dans l'américain Snap, maison-mère de la populaire messagerie mobile Snapchat.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
FINANCE HIGH-TECH