Une casquette pour ne pas s’endormir au volant

Une casquette pour ne pas s’endormir au volant

Créée par la marque Ford elle-même

– Article rédigé le par - 167

Et si la casquette du futur nous permettait non pas de visionner des films à l’aide de lunettes intégrées mais plutôt de ne pas nous endormir… au volant. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’idée d’une casquette connectée - ici SafeCap - qui prévient le conducteur au moindre signe de somnolence vient d’être développée par un constructeur automobile lui-même. Ainsi, Ford a créée un prototype d’un nouveau genre qui pourrait bien révolutionner la conduite en partant d’un constat sans appel : la somnolence au volant, première cause de mortalité sur l’autoroute, est impliquée dans un tiers des accidents depuis cinq ans. L’Américain a donc réalisé cet objet bourré de nouvelles technologies en pensant principalement aux chauffeurs de camions qui passent en moyenne une dizaine d’heures sur nos routes.

Une fois posée sur la tête du conducteur, la casquette analyse les mouvements de ce dernier à l’aide de capteurs, d’un gyroscope, d’un processeur et d’un accéléromètre. Mais ce n’est pas tout. Un vibreur, des hauts-parleurs ainsi qu’un flash ont également été intégrés à la casquette. Ainsi, le conducteur n’a plus le droit à l’erreur et se fait corriger par son couvre-chef qui, au moindre signe d’endormissement, active ces dispositifs pour lui éviter la catastrophe. De quoi, aussi, tenir le conducteur éveillé jusqu’à la prochaine aire ou sortie d’autoroute pour faire une pause et, pourquoi pas, un petit somme. L’objectif final étant de limiter le nombre d’accidents mortels sur les routes causés par ces multiples endormissements au volant.

Pour parfaire son petit bijou de technologies, Ford a fait appel à des médecins spécialistes du sommeil pour mieux coller à la réalité du cerveau. Malgré des essais probants, l’Américain n’aurait pas vocation à commercialiser sa SafeCap. Il aurait ainsi simplement oeuvré à la création de l’objet pour prouver sa faisabilité. Le constructeur se justifie en affirmant qu’il ne s’agit pas de sa vocation première. Pourtant, Ford est déjà bien impliqué dans ce type d’actions innovantes. En avril dernier, il avait présenté son berceau connecté qui, en simulant une balade en voiture, arrivait à reproduire les mouvements du véhicule pour faciliter l’endormissement de bébé. Preuve, s’il en est, que l’industrie automobile jouit d’outils technologiques les plus performants qu’elle n’hésite pas à mettre à contribution pour le bien public. Tout en séduisant au passage ses détracteurs.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
INNOVATION INSOLITE OBJETS CONNECTéS