Zap du week-end #34

Zap du week-end #34

Le petit robot Asimo bientôt mis au placard ?

– Article rédigé le par - 83

La fin du robot Asimo ?

Précurseur dans le milieu de la robotique, Honda a lancé ses premières recherches sur les robots humanoïdes en 1986. L’objectif initial était de maîtriser la marche humaine. Ainsi, les premiers robots n’étaient qu’une simple paire de jambes articulées sous les dénominations de P1, P2 puis P3.

Avant que ne naisse le célèbre robot Asimo, aboutissement de cette recherche sur le plan mécanique. La première version d’Asimo est sortie le 31 octobre 2000. Depuis, le petit robot tout de blanc vêtu a bien évolué. Il marche (2ème version), il court même (à 6 km/h dans sa troisième version), parvient à se coordonner pour réaliser certaines tâches, sait reculer et courir jusqu’à 9 km/h (une allure d’un bon footing) tandis que son intelligence artificielle en fait presque un joyeux et sympathique compagnon.

Aujourd’hui, il sait sauter à cloche-pied, utiliser ses deux mains à cinq doigts pour servir dans un gobelet ou encore comprendre trois personnes parlant simultanément. Et maintenant ? Patatras. Asimo risque fort d’être mis au placard à la 7e génération. "Nous allons poursuivre le développement de robots de forme humaine, mais il est possible que le nom Asimo ne soit plus utilisé", a ainsi indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe Honda. Heureusement, Honda (qui n’a jamais commercialisé son robot) continuera néanmoins de concevoir des technologies de robots androïdes.

Les véhicules autonomes vont-ils révolutionner les villes ?

Encore seulement à l’état de test, les navettes autonomes pourraient rapidement envahir les villes. Un document officiel du gouvernement canadien décrit ainsi une ville du futur dans laquelle des circuits de navettes ou des taxis automatisés, individuels ou collectifs, pourraient se substituer aux bus. Algorithmes et analyses prédictives permettraient de rationaliser les déplacements, en proposant des circuits adaptés aux besoins des uns et des autres, grâce à ces navettes et robots-taxis tournant sans cesse aux alentours.

Les citadins, du coup, pourraient se débarrasser de leur voiture. L'idée a du sens, vu que la plupart de ces voitures, selon l’analyse, restent garées 96% du temps ! Selon une simulation des chercheurs, le déploiement de services de taxis autonomes combinés à des systèmes de transport collectif pourrait éliminer jusqu'à 90% des véhicules utilisés, relève le document "Canada 2030", citant notamment des travaux de l'OCDE. Une véritable révolution dans toutes les grandes villes où la voiture est reine.

Trump veut créer une force de l’espace

Le président des Etats-Unis fourmille d’idées. Et se montre toujours très prudent pour protéger ses concitoyens. Peut-être un peu trop d’ailleurs. Car on doute que les Américains se lèvent chaque matin en craignant… une guerre spatiale. C’est pourtant dans cette optique que Donald Trump a promis à sa nation, outre la volonté d’explorer la Lune et Mars, la création prochaine d’une force de l’espace. “Nous ne voulons pas que la Chine et la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé. Mon administration va reprendre le flambeau en tant que premier pays de l'exploration spatiale", a ainsi déclaré Trump lors d’un discours à la Maison Blanche. Le chef des Armées a aussi annoncé la création d’une force spatiale indépendante de l'armée de l'air.

Catégories :
AI (INTELLIGENCE ARTIFICIELLE) HIGH-TECH OBJETS CONNECTéS