Zap Tech’ de la semaine #16

Zap Tech’ de la semaine #16

Facebook et Google croquent la pub digitale Un seul commerce en ligne pour l’Europe Tout le monde a un portable… sauf Poutine !

– Article rédigé le par - 174

Facebook et Google se partagent la pub digitale

Le volume de la pub digitale dépasse désormais celui de la télévision classique et de la presse papier. Et à ce petit jeu-là, ce sont les géants Facebook et Google qui se partagent la plus grosse part du gâteau.

Selon les chiffres dévoilés par le cabinet eMarket, Google prendra même 32% de parts de marché à l'horizon 2019 tandis que Facebook va en croquer 19%. Le géant chinois Alibaba occupe la troisième marche du podium avec plus de 10%, devant une autre entreprise chinoise, Baidu, avec 4,5% des parts de marché.


Vers une uniformisation du commerce en ligne en Europe

Le texte devrait entrer en vigueur d’ici la fin de cette année 2018. Une petite révolution dans le secteur du commerce en ligne puisque le Parlement européen a donné son feu vert à un projet de règlement qui imposera aux sites de commerce en ligne d’offrir les mêmes conditions de vente à tous les consommateurs, quel que soit leur lieu de résidence et de connexion dans l’UE.

Un commerçant en ligne devra ainsi offrir les mêmes prix et les mêmes conditions de vente, concernant notamment le paiement, à tout client résidant dans un pays de l’UE. Cette nouvelle réglementation va obliger certains sites à repenser leur stratégie. Et elle est d’importance quand on sait la montée en puissance du secteur de l’e-commerce en France. En 2017, selon les chiffres fournis par la Fédération du secteur, les Français ont ainsi dépensé en ligne 81,7 milliards d’euros, soit une croissance de 14,3 %.

Poutine n’a pas de smartphone

Et il en est fier ! C’est évident. Tout le monde dispose d’un smartphone. Tout le monde, sauf Vladimir Poutine. Aimant se décrire comme une “personne ordinaire” qui n'utilise presque pas internet et n'a pas de compte sur les réseaux sociaux, le président russe l’a ainsi affirmé lors d'une réunion avec des chercheurs et des académiciens russes à Novossibirsk (Sibérie occidentale).

“Moi, je n'ai pas de smartphone”, a déclaré Vladimir Poutine, 65 ans et à la tête de la Russie depuis déjà 17 ans. C’est dommage, il ne peut même pas lire les tweets aussi hilarants que pathétiques de son ami Donald Trump.

Catégories :
FACEBOOK GOOGLE LéGISLATION