Zap Tech’ du week-end #3

Zap Tech’ du week-end #3

Macron veut que le CSA surveille aussi les jeux vidéo, Picasso s’anime grâce à la réalité augmentée et les e-mails font de la résistance

– Article rédigé le par - 302

Le président de la République veut durcir la loi contre “les harceleurs” du web.

Les initiatives se multiplient pour stopper, tout du moins freiner, les inégalités et la violence faite aux femmes. Le 25 novembre dernier, à l’occasion de la Journée internationale dédiée à l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la secrétaire d’Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a ainsi fait appel à cinq animateurs télé pour participer à une campagne visant à dénoncer toutes les formes de violences sexistes. Samedi dernier, c’est le président de la République qui est monté au créneau en souhaitant étendre les pouvoirs du CSA. Dès 2018, Emmanuel Macron veut que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel régule les vidéos sur internet mais aussi les jeux vidéo pour lutter contre “les contenus qui peuvent fragiliser ou conduire à la violence contre les femmes”. Le Président a également annoncé pour 2018 des modifications de la loi afin de poursuivre toutes les personnes qui agissent sur internet “pour harceler”.

Picasso s’anime grâce à la réalité augmentée.

 Superposition de la réalité et d’éléments (sons, images 3D, vidéos, etc.) calculés par un système informatique en temps réel, la réalité augmentée intervient dans de plus en plus de domaine de notre quotidien. Mais aussi dans le 3ème Art. Grâce à cette technique de réalité augmentée, les plus célèbres toiles du musée de Vienne ont ainsi trouvé une seconde vie. Les visiteurs peuvent notamment y voir le voilier blanc peint par Picasso dans son “Paysage méditerranéen” voguer au fil de l’eau… Une façon nouvelle et originale d’appréhender la peinture pour le public qui peut, grâce à une application gratuite à télécharger son son smartphone, découvrir de petites animations vidéos sur treize toiles. Picasso mais aussi Degas ou encore Monet, les maîtres prennent vie pendant 45 secondes environ. Et permettront sans doute à un public moins expert de franchir avec plus d’enthousiasme les portes des musées.

Les e-mails font de la résistance. 

Selon une étude menée par Statista sur les modes d’utilisation du web chez les Français, c’est l’envoi d’e-mails qui remporte la palme. 90% des 18 000 sources interrogées indiquent que c’est pour cette première raison qu’elles surfent sur internet. Suivent l’usage des services bancaires (70%), l’information sur les médias (55%), l’utilisation des réseaux sociaux (50%) ou encore profiter des appels audio ou vidéo gratuits via des applications utilisant la VoIP. Ce sont évidemment les plus jeunes qui se tournent le plus vers cette dernière utilisation du web. En revanche, les différences de pratiques entre hommes et femmes restent très minimes.

Catégories :
APPLICATION HIGH-TECH TéLéPHONIE MOBILE