Zap Tech’ du week-end #6

Zap Tech’ du week-end #6

Mario produit par les Minions ? Tout roule pour BlaBlaCar à Noël et bientôt un milliard d’internautes en Afrique du Sud

– Article rédigé le par - 296

Des Minions à Mario.

 Quand on a déjà écoulé quelque 330 millions de jeux vidéo dans le monde (et gagné beaucoup plus de billets verts…), on attire forcément les convoitises. Et même le 7ème art se met à vous faire les yeux doux. D’après le Wall Street Journal, Mario serait prêt à céder à la demande d’Illumination Entertainment, propriétée d’Universal Pictures, qui voudrait lui dédier un film d’animation. Sur grand écran, à son image de superstar. Mais si Mario accepte, c’est aussi parce que son prétendant n’est pas n’importe qui. Illumination Entertainment a notamment développé les “Minions” ou encore la série de films “Moi, Moche et Méchant”. Autant de succès qui donnent du crédit à la marque. Il faut dire que Mario n’a plus du tout envie d’être ridiculisé au ciné comme il le fut en 1993 avec une série et un film tournés avec de vrais acteurs. Un scénario affligeant et des plombiers ratés avait alors rencontré un échec autant critique que commercial. Avec les développeurs des “Minions”, gageons (et espérons pour notre ami moustachu) que le rendu sera à la hauteur du personnage.

BlaBlaCar à fond la caisse pour Noël. 

Comme de coutume, les vacances de Noël constituent un pic dans les achats conso classiques mais aussi dans le covoiturage. La société BlaBlaCar, qui s’attend à une hausse de 100% d’activité, lance même un appel, via communiqué, aux conducteurs pour proposer leurs places disponibles et ainsi aider des passagers à rentrer tranquillement chez eux pour les fêtes. Elle fournit trois exemples de taux de remplissage bien en dessous de la moyenne par rapport aux réservations : Marseille - Nice (76%), Marseille - Annecy (75%) et Marseille - Grenoble (63%). Si vous montez dans les Alpes à vide, vous voilà prévenu...

Bientôt un milliard d’internautes en Afrique du Sud.

 D’après l’Union internationale des télécommunications, on comptait environ 3,9 milliards d’internautes fin 2016, soit environ 52% de la population mondiale, estimée elle à 7,55 milliards au 1er juillet 2017, selon l’Organisation des Nations unies. Parmi les plus forts ratios, on retrouve évidemment les Etats-Unis et l’Europe mais d’autres continents commencent à arriver en force, à l’image de l’Afrique du Sud ou Afrique subsaharienne. D’après le dernier rapport de la société Ericsson sur l’évolution de ce vaste marché de la téléphonie mobile, elle a déjà atteint 700 millions d’abonnés en 2017 et devrait tutoyer le milliard d’ici 2023, ce qui représente le double de la croissance habituelle dans le monde. La 4G pourrait elle aussi grimper en flèche avec des prévisions de déploiement qui pourraient toucher 310 millions de personnes en 2023 contre seulement 30 millions aujourd’hui. De quoi offrir de belles perspectives aux opérateurs et aux vendeurs de smartphones.

Catégories :