Assistants vocaux et intelligence artificielle : la voix est l’avenir du web

Assistants vocaux et intelligence artificielle : la voix est l’avenir du web

La concurrence s'annonce rude

– Article rédigé le par - 232

Demander son chemin à sa voiture, appeler un ami ou encore commander une pizza, bref utiliser sa voix pour trouver des informations ou passer de la musique est de plus en plus prisé par les consommateurs. Pour les satisfaire, les géants du web multiplient les efforts et développent les assistants vocaux et l’intelligence artificielle. Les avancées se sont même accélérées ces dernières années avec des fonctionnalités de plus en plus poussées.

Il faut dire que le marché est juteux et en passe d’exploser. Lors d’une conférence tenue par le Consumer Technology Association (CTA), les spécialistes s’accordent à dire que les les assistants vocaux devraient ainsi de plus en plus intégrer d’appareils (smartphones, enceintes, voitures, robots ou encore dans l’électroménager) sur un marché à croissance exponentielle.

La seule année 2017 aurait connu une hausse de 60% des ventes de ces appareils connectés qui se sont écoulés à plus de 43 millions d’exemplaires aux Etats-Unis. Et selon la CTA, ces ventes pourraient encore doubler pour atteindre un chiffre d’affaires de près de 4 milliards de dollars. De quoi aiguiser les appétits des mastodontes du secteur que sont notamment Alexa d'Amazon, Google Assistant, Siri d’Apple et dans une moindre mesure Cortana de Microsoft.

Ces appareils fleurissent déjà dans les foyers et deviennent de plus en plus efficaces, les assistants vocaux et l'intelligence artificielle continuant de progresser, allant jusqu’à s'adapter à leur utilisateur en connaissant leurs goûts, leur façon de conduire, voire le timbre de leur voix. Dans cette bataille autour de la voix, Apple a été le premier à y croire en lançant Siri dès 2011. La firme américaine a d’ailleurs toujours une petite longueur d’avance avec Google puisqu’ils ont déjà intégré leurs assistants vocaux dans des millions de smartphones. Mais Amazon s’affaire pour rattraper son retard. L'Amazon Echo, tout comme la Google Home (ces enceintes équipées d'un assistant virtuel) ont déjà rencontré un succès phénoménal pendant les fêtes de fin d’année.

Concernant le marché des smartphones, Amazon a aussi créé une plateforme spécifique, Mobile Accessory Kit, pour permettre à des fabricants d'équiper leur appareil avec Alexa. Même stratégie sur les ordinateurs portables. La firme de Jeff Bezos aurait ainsi trouvé des accords pour équiper les appareils Asus, Acer et HP. La bataille de la voix ne fait que commencer...

Catégories :
AI (INTELLIGENCE ARTIFICIELLE) APPLE GOOGLE