Chiens, chats… même nos amis les bêtes sont désormais connectés

Chiens, chats… même nos amis les bêtes sont désormais connectés

– Article rédigé le par - 123

On les soigne, on les bichonne… Certaines compagnies d’assurance en ont même fait leur spécialité. A ce rythme, il n’est pas illogique que nos amis les bêtes “profitent” aussi de notre monde connecté. Les animaux de compagnie aiguisent surtout les appétits des sociétés informatiques qui cherchent sans cesse des niches pour développer leur application. Depuis quelques mois, les annonces de startup sont régulières en matière d’objets connectés destinés à choyer toutous et minous, tout en facilitant la vie de leurs maîtres.

Les plus connus et les plus anciens de ces objets connectés sont les collier GPS qui permettent de suivre les déplacements des animaux de compagnie, notamment s’ils s’échappent. Le collier transmet généralement la position par le réseau téléphonique. Bien plus efficace que d’aller dans le quartier épingler à chaque coin de rue des affichettes “Perdu” avec la photo du cher animal. Plusieurs startups ont conçu des dispositifs un peu plus haut de gamme comme Whistle (traduisez sifflet en anglais) qui non seulement géolocalise l'animal mais en plus, via une application sur smartphone, permet de définir un périmètre géographique au-delà duquel toutou ne doit pas s'aventurer.

Une litière intelligente et un lanceur de croquettes

A côté de ses applis pour ne pas perdre “l’être aimé”, certaines vont beaucoup plus loin pour veiller au bien-être de nos compagnons à quatre pattes. Des chatières connectées ne s’ouvrent qu’au chat (et sa puce électronique) de la maison, empêchant toute intrusion d’un autre animal. Plus fort encore, la startup américaine Petrics a mis au point un panier intelligent.

Bardé de technologies dernier cri et de multiples capteurs, il mesure l’état de forme de Milou ou Matou. Lesquels peuvent même bénéficier d’une température adéquate gérée directement par le maître via une application mobile. Ou encore de voir la litière directement nettoyée par un robot. Et question robot, certains offrent des possibilités qui dépassent carrément l’entendement. La startup américaine Petcube a ainsi mis au point des caméras qui non seulement surveillent l’animal seul dans la maison mais lui permettent de s’amuser s’il trouve le temps long…

Ainsi, grâce à des capteurs et l’intelligence artificielle, la caméra repère les mouvements du chien ou du chat. Son maître, lors d’une pause au bureau ou entre midi et deux, peut ainsi faire mumuse à distance via son portable en lui lançant, via un robot cette fois, des croquettes !

La société Camtoy, présente dans la liste des 31 start-ups françaises primées par le jury du dernier CES de Las Vegas, propose un robot similaire, baptisé Laïka, qui distrait l’animal en lui envoyant des friandises.
Tout ceci peut apparaître superflu. Mais quand on sait que les spécialistes estiment que 40 millions de foyers américains disposeront d’un objet connecté pour animal d’ici 2020, certains patrons de start-ups, sans aller jusqu’à dire qu’ils remuent la queue, ont bien les yeux qui brillent…

Catégories :
HIGH-TECH INNOVATION OBJETS CONNECTéS