Et si Apple rachetait Tesla Motors ?

Et si Apple rachetait Tesla Motors ?

Rêvons un peu

– Article rédigé le par - 243

Quoi qu'en dise Tim Cook, le fait que la presse ainsi que quelques poids lourds de la finance aient pris très récemment leurs distances avec la marque à la pomme est révélateur du besoin quasi urgent de renouvellement de la ligne produit Apple.
L'iPhone 7 se profilant, une nouvelle rumeur et non des moindres a fait son apparition sur les réseaux :

Et si Apple rachetait Tesla Motors ?

Un moment de doute passe et on doit se demander si en effet, il ne s'agirait pas :

  1. d'une issue plausible et heureuse à la stagnation de la ligne produit Apple
  2. de l'opportunité pour les deux entreprises de truster l'attention pendant les trois décennies à venir, au minimum
  3. de concrétiser le projet Apple-Car (ou ?) en posant une pomme croquée sur la carrosserie d'un véhicule d'ors et déjà conçu (la serait dans les starting-blocks...)
  4. de la rencontre de deux personnalités incroyablement talentueuses, à la puissance financière inégalée à ce jour et dont les produits ont -ou sont en passe de- refaçonner les usages, de l'informatique personnelle à l'aérospatial.
  5. d'injecter dans Tesla les fonds nécessaires à la réalisation des ses projets d'envergure (mettre un terme à l'exploitation des énergies fossiles, coloniser l'espace, j'ai écris ça ?!)

C'est en tout cas une proposition sérieuse dont l'auteur n'est autre que , célèbre chercheur à l'Université Stanford et auteur de "L'exode des immigrants" qui a été élu livre de l'année 2012 par The Economist. 
Rien que ça.

Reste à ces deux géants à faire profil bas de leur capacité à remodeler la face de l'humanité avant de s'entendre sur un projet commun.
Il va sans dire qu'un tel projet, s'il aboutissait, produirait un choc disruptif, sociétal et industriel sans égal depuis l'invention du moteur thermique.


Catégories :
APPLE FINANCE HIGH-TECH INNOVATION STYLE

L’État pourra refuser les investisseurs télécom étrangers

L’État pourra refuser les investisseurs télécom étrangers

Un nouveau décret de l'État leur permettra de s'opposer aux investisseurs étrangers dans certains domaines, dont les télécoms.

 
Chute des valeurs Telecoms à la Bourse de Paris.

Chute des valeurs Telecoms à la Bourse de Paris.

Une pénalité pour les 4 opérateurs français.

 
Non mais allô quoi #3

Non mais allô quoi #3

Radiation : Sony meilleur élève, De moins en moins de nouveaux modèles, A Singapour, la 4G la plus rapide du monde