Fibre : l’alliance d’Orange et Free

Fibre : l’alliance d’Orange et Free

Une alliance inédite (et de circonstance)

– Article rédigé le par - 73

Les Mayennais peuvent être contents : la totalité de leur département devrait être connectée au Très haut débit d’ici quatre ans. A l’horizon 2022, de Laval (sa préfecture) à Mayenne en passant par Château-Gontier (ses deux sous-préfectures) la fibre optique devrait permettre aux 110 000 habitants de ce département du Pays de la Loire de recevoir et d’envoyer davantage de données avec un débit 30 fois supérieur à l’ADSL.

Mais nos amis mayennais peuvent aussi se targuer d’être à l’origine d’une alliance tout à fait inédite. Ainsi, pour la première fois en France, Free s’est engagé à proposer ses offres sur ce réseau d’initiative publique (RIP) de fibre optique opéré par… Orange ! Cet accord inimaginable il y a peu a été conclu devant un parterre d’élus locaux mais aussi en présence de Stéphane Richard, Pdg d’Orange, et Xavier Niel, fondateur de Free.

Pourquoi et comment en est-on arriver là ? Il faut d’abord faire un petit bond en arrière de quelques mois, en juillet 2017, lorsque l’Arcep, le régulateur des Télécoms, avait entendu les craintes de l’ensemble des opérateurs face au quasi monopole d’Orange dans l’accès à la fibre.
De fait, c’est à la demande des autorités locales que le public pourra choisir entre les deux opérateurs. À la base, c’est Orange, parmi six candidats, qui avait été désigné pour déployer la fibre. Mais un accord a été conclu, à la demande des élus, avec Free afin que ce dernier puisse proposer aussi son offre Freebox.

Pour les trois parties en présence, c'est gagnant-gagnant. Sur les 141 millions d’euros d’investissements, cette association a ainsi permis de réduire de plusieurs dizaines de millions le financement public. Orange a lui pu décrocher le marché, au détriment notamment de son concurrent SFR, et poursuivre ainsi sa croissance. Pour rappel, il compte déjà 1,835 millions d'abonnés fibre en France. Quant à Free, c’est une belle occasion d’étendre son réseau mobile, tout en espérant refaire le coup en Auvergne ou en Bretagne. Mais rien n’est moins sûr. Cette alliance ne veut pas dire collaboration systématique. Et si à Laval, la “mayennaise” a bien pris, aucun accord national n’est prévu pour que Free ne rejoigne régulièrement Orange dans les autres RIP gérés par l’opérateur historique. Si cette alliance est inédite, elle reste donc pour l’instant de circonstance.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Adsl-Sdsl-Fibre Insolite Opérateurs internet Orange