La disparition des cabines téléphoniques au 01 janvier 2018.

La disparition des cabines téléphoniques au 01 janvier 2018.

La fin d’une époque.

– Article rédigé le par - 0
Voici un mobilier urbain qui était révolutionnaire, il y a quelques années, et qui est devenu vintage au fil du temps.
La loi Macron pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques autorise Orange à démonter les dernières cabines téléphoniques du territoire français. Auparavant, chaque commune se devait de posséder au moins une cabine…
Les première cabines apparues dans l’hexagone étaient en chêne, intérieur cuir avec accoudoirs pour l’appelant, les paiements se faisaient par timbre-téléphone ou carte d’abonnement, et elles se trouvaient en général dans les bureaux de poste.
Mais c’est dans les années 70 que l’implantation des cabines téléphoniques va connaître un essor important, elles seront placées dans des endroits stratégiques au sein des communes françaises. Au début de leur existence, il suffira de les alimenter en pièces de monnaie pour pouvoir bénéficier d’une conversation puis pour faire face aux multiples  vols, France Télécom instaurera le paiement par carte magnétique et ensuite à puce.
Les avancées technologiques en matière de télécom et la démocratisation de la téléphonie mobile vont faire disparaître peu à peu les cabines du paysage français. Dans les années 90, on comptait 300 000 cabines. La dernière cabine parisienne se trouvant dans le 18e arrondissement a été enlevée en juin dernier, il en reste aujourd’hui 5450, qu’Orange va devoir démanteler.
Ces cabines généraient dans les années 2000 un chiffre d’affaires de 516 millions par an. En 17 ans, leur fréquentation a baissé de 90%, elles causent aujourd’hui des pertes de l’ordre de 10 millions d’euros par an à l’opérateur historique.
Certaines municipalités vont les transformer en bibliothèque, 1257 d’entre elles vont ainsi être épargnées. C’est Véolia qui a été designé pour récupérer le verre et l’aluminium de celles qui iront à la casse.
De la même façon, Bristish Télécom va se séparer d’ici 2022 des cabines téléphoniques rouges qui lui coûtent chaque année 6 millions de livres. Les cabines anglaises ont plus de succès dans leur reclassement que les cabines françaises, puisque BT en a déjà vendues, et certaines (1800 environ) vont rejoindre des musées, vont servir de station pour recharger un smartphone…d’autres idées sont à venir.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Insolite Téléphonie fixe