La startup française WannaSpeak rejoint iovox

La startup française WannaSpeak rejoint iovox

– Article rédigé le par - 680

Service de rappel gratuit et immédiat ou “Click to call”, déterminer précisément la source de ses appels grâce au “Call tracking” ou encore intégrer toutes les données d’appels au sein d’applications, sites ou services en ligne, la startup française WannaSpeak propose et développe de nouvelles solutions basées autour de la relation entre voix et internet.

Depuis mi-janvier 2019, la jeune pousse tricolore, spécialisée dans la gestion et la mesure de la relation client en ligne, va passer à la vitesse supérieure. Elle a en effet été rachetée par la société britannique Iovox. Basée à Londres, Iovox, fournisseur mondial de solutions de suivi d'appels entrants et sortants, a annoncé cette l'acquisition de WannaSpeak, en précisant qu’elle renforçait ainsi son leadership international dans l'univers du call tracking.

“L'équipe de WannaSpeak a réussi à construire une société rentable et en pleine croissance. Nous sommes enthousiastes à l'idée d'accueillir au sein de la famille iovox l'ensemble de leurs collaborateurs ainsi que leurs clients fidèles”, a déclaré Ryan Gallagher, cofondateur et PDG de iovox, dans un communiqué en date du 15 janvier 2019.

“Nous pensons que 2019 sera une année charnière pour iovox en raison de la notoriété de nos services en Asie-Pacifique (APAC), de la poursuite de notre croissance organique dans toute l'Europe, du développement et du lancement de nos nouvelles solutions mobiles, et bien-sûr des acquisitions comme celle de WannaSpeak”, a ajouté Ryan Gallagher.

“Si nous sommes particulièrement fiers de ce que nous avons construit avec WannaSpeak, nous sommes également conscients que la vision produit d'iovox est remarquable sur le marché et représente une des raisons pour laquelle Benoit et moi-même voulons faire partie de l'aventure iovox”, a déclaré pour sa part Thibaut Behaghel, co-fondateur et PDG de WannaSpeak.

Du “Gagnant-gagnant” et des avantages stratégiques

D’après la direction de Iovox, cette nette nouvelle opération permet d'amplifier trois atouts majeurs pour le groupe :

- La consolidation du leadership européen en matière de call tracking car l'acquisition de WannaSpeak permet à iovox d'enrichir son portefeuille clients de sociétés européennes renommées comme Orange, Axel Springer, Bouygues Telecom, Total (DirectÉnergie), BNP Paribas et Audi.

- L'élargissement du catalogue produits puisque la combinaison des deux sociétés va créer un éventail de services uniques et inégalés, à la fois dans ses capacités à gérer, au niveau mondial, le suivi des appels entrants et sortants, le call tracking dynamique, le click to call, le speech analytics et l'intégration des données d'appel vers les plateformes marketing et CRM. Les solutions iovox sont conçues aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers grâce à une nouvelle application mobile unique testée par iovox depuis 2018.

- Le renforcement du leadership dans le marketing digital, le call tracking et pionniers de ces solutions en Europe, notamment avec les premiers développements chez eStara.

D’un point de vue financier, aucune communication n’a été faite sur les termes de la transaction.

Catégories :
FINANCE