Le Bitcoin, connu, mal compris mais très apprécié par les jeunes

Le Bitcoin, connu, mal compris mais très apprécié par les jeunes

– Article rédigé le par - 257

L’Observatoire Odoxa (1), pour LinXea et Les Echos, a axé sa dernière enquête sur les monnaies virtuelles comme le bitcoin. A l’heure où elles refont parler d’elles pour leur baisse spectaculaire sur les marchés depuis ces dernières semaines après avoir atteint des niveaux records le mois dernier, l’Observatoire a voulu enregistrer les perceptions des Français à leur sujet. En ont-ils entendu parler ? Comment perçoivent-ils ces monnaies virtuelles ? Seraient-ils prêts à en acheter ?

Dans sa synthèse d’étude, l’Observatoire Odoxa retient plusieurs éléments :

Une monnaie virtuelle connue

Les trois-quarts des Français (77%) ont déjà entendu parler du Bitcoin, plus d’un sur cinq (21%) sait même précisément de quoi il s’agit (37% auprès des 18-24 ans). En tout, 8 Français sur 10 connaissent au moins une des monnaies virtuelles actuellement en circulation, que ce soit le Bitcoin ou l’une des milliers en circulation. En revanche, les trois-quarts des personnes sondées (77%) qui connaissent l’existence d’une des monnaies virtuelles comme le Bitcoin ne comprennent pas grand-chose à leur fonctionnement.

Une mauvaise image

Le Bitcoin et les monnaies virtuelles renvoient une piètre image. Elles sont ainsi majoritairement perçues comme de purs objets spéculatifs (75%), volatiles (84%) et ne sont pas perçues comme un investissement rentable (73%). 84% des Français ne les jugent pas bien sécurisées, 68% pensent qu’elles sont même dangereuses pour notre système économique et 75% estiment qu’elles permettent de détourner ou de blanchir plus facilement l’argent des trafics. Au final, 85% des Français n’imaginent pas que ces monnaies virtuelles puissent un jour remplacer les monnaies officielles.

Elle peut séduire les jeunes

Malgré cette mauvaise image générale, ces monnaies virtuelles conservent un potentiel important puisqu’un Français sur 10 a déjà cherché à en acheter, même si le plus souvent ils ne sont pas passés à l’acte. Parmi eux, une majorité de jeunes de part le formidable attrait qu’elles suscitent. Ainsi, 26% des jeunes envisagent d’en acheter à l’avenir, 36% pensent même qu’elles remplaceront un jour les monnaies officielles et 49% estiment qu’elles représentent un investissement rentable.


(1) Créée en 2014, la société de sondages Odoxa réalise principalement des études d'opinion, de santé publique, de climat social, corporate ou d'image des entreprises.

Catégories :
FRANCE HIGH-TECH INNOVATION