Le WiFi haut débit à bord des avions

Le WiFi haut débit à bord des avions

Le transport aérien européen va enfin pouvoir offrir une connexion haut débit d'ici 2020

– Article rédigé le par - 0

Avec plus de 80% de sa flotte équipée d’une connexion internet, les compagnies aériennes américaines sont loin devant les compagnies européennes. En effet, il y a 3940 avions équipés aux Etats-Unis alors que l’on en compte seulement 455 en Europe. Avec dix ans de retard, les compagnies annoncent qu’elles commenceront à généraliser la connexion internet en vol dès 2017.

Ces sont les barrières nationales des groupes télécoms en Europe qui ralentissent la mise en place. Lufthansa qui a été la première compagnie européenne à offrir du réseau en vol dès 2003 (lecture de mails) s’associe à Deutsche Telekom et à l’opérateur satellitaire Immarsat pour offrir un confort de connexion identique à celui offert au domicile du passager, avec un tarif variant de 10 à 20 euros. Déjà, toute sa flotte long-courrier offre une connexion internet.  

IAG , le groupe de Bristish Airways comprenant Iberia et Aer Lingus équipera tous ses longs courriers (137 appareils) en s’associant à Gogo, le partenaire de nombreuses compagnies américaines d’ici 2019. Air France-KLM avait commencé une phase d’expérimentation en partenariat avec Orange dès 2014. Reste à ce jour à indiquer quels choix technologiques la compagnie nationale fera et quel est le calendrier de mise en route d’internet sur la flotte.

Si les compagnies aériennes européennes font ces annonces c’est que les choses sont en train de bouger dans le ciel européen. Les offres de bande passante vont être multipliés jusqu’à cinq grâce à la mise en orbite de nouveaux satellites télécoms par Immarsat, SES, Gogo, Viasat, Iridium. Thales et l’opérateur de satellites SES ont annoncé un partenariat qui permettra aux compagnies aériennes d’offrir à ses passagers une débit digne de la fibre chez soi. Ce haut débit est appelé FlyLIVE.

Cette solution offrira également « une gamme exhaustive de services Internet, y compris streaming, jeux, réseaux sociaux, et télévision en direct » annonce le groupe Thales. Cette mise en place sera opérationnelle en 2020 avec le lancement du satellite SES 17 construit pas Thales Alenia Space (co-entreprise de Thales et de l’italien Finmeccanica). Ainsi le nombre d’avions connectés devrait atteindre les 24 000 appareils en 2025 dans le monde grâce aux satellites SES, il est actuellement de 5 000 environ.

Bien sûr les compagnies vont devoir investir massivement, avec un engagement de 500 000 dollars environ par avion. Et certainement aucun retour sur investissement car, à terme, l’accès au WiFi haut débit ne devrait pas être payant (mis à part chez les low-cost). Il en a été ainsi dans les années 80 pour les films à bord que chacun regarde sans dépenser un centime en plus du prix du billet d’avion. Actuellement même si la demande des passagers est forte, l’utilisation du WiFi concerne moins de 10% d’entre eux. Le haut débit sera donc un produit d’appel.


Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
3G-4G-5G Événement Innovation Opérateurs internet