Les non-dits dans la fabrication des téléphones portables.

Les non-dits dans la fabrication des téléphones portables.

Apple envisage d’utiliser des matériaux recyclés.

– Article rédigé le par - 0

Il se vend dans le monde plus de téléphones portables que de brosses à dents, soit 1,8 milliard d’appareils par an.
Les mobiles, quelque soient leur marque, Samsung, Apple, Huawei, Alcatel, Nokia sont fabriqués pour la plupart en Chine, souvent dans des usines dont les propriétaires ne respectent pas le droit du travail. Des enfants de moins de 16 ans y travaillent jusqu’à 13 heures par jour, de jour comme de nuit.
Pour concevoir ces 1,8 milliards d’appareils, les industriels utilisent des minerais appelés « minerais de sang ». Pourquoi ce qualificatif ? L’extraction de ces matières premières se fait essentiellement dans des zones de conflit. Ce sont des groupes armés qui contrôlent les mines et en tirent l’essentiel des revenus au détriment des populations. Grâce à ces gains, ces groupes achètent des armes et exploitent de façon inhumaine les travailleurs, hommes, femmes, enfants. La plus grande partie de ces mines se situent en République Démocratique du Congo.
Malgré ce constat, tout est fait pour que les téléphones ne soient pas réparables et l’innovation, en matière de mobiles, est telle, que l’obsolescence d’un appareil est rapide.
Le monde des fabricants va-t-il enfin réagir aux drames humains liés à cette fabrication? A ce gâchis des matières premières qui ne sont pas inépuisables ?
La marque à la pomme a annoncé vouloir « ne plus dépendre du tout de l’exploitation minière ». Elle envisage de fabriquer ses iPhones, iPad et iMac avec des matériaux issus du recyclage.
C’est la raison pour laquelle elle a mis en place une politique de retour des anciens appareils dans le cadre de son programme appelé « Apple Renew ». Les propriétaires d’iPhone peuvent rapporter leur mobile dans un magasin de la marque ou le renvoyer via un système prévoyant le prépaiement de l’expédition sur le site internet Apple.
La marque californienne a également créé un robot capable de recycler un iPhone en cinq minutes.
Ce robot recycleur se nomme Liam et est utilisé dans les usines américaines et hollandaises de la firme. Il est prévu qu’il démonte 1,2 millions de téléphones par an permettant ainsi de réutiliser les pièces conçues avec des métaux rares (aluminium, cuivre, tantale, palladium, or…).
Un autre fabricant mérite d’être cité : il s’agit de Fairphone qui utilise pour fabriquer ses appareils, de l’étain et du tantale provenant de régions hors des zones de guerre et de l’or péruvien équitable. Cette firme néerlandaise réalise également régulièrement des audits sur les conditions de travail dans les usines chinoises où sont fabriqués ses téléphones mobiles.
C’est encore trop peu face à ce désastre…

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Apple High-tech Téléphonie mobile

Services OTT : la fin d'Orange et SFR ?

Services OTT : la fin d'Orange et SFR ?

La Commission Européenne devrait faire émerger des propositions visant à réglementer la concurrence entre les services OTT et les opérateurs Télécoms classiques d’ici la mi-septembre.

 
Les agriculteurs et la technologie.

Les agriculteurs et la technologie.

De l’innovation!

 
Les arguments techniques de Matooma

Les arguments techniques de Matooma

Utiliser des cartes SIM multi-opérateurs comme solution aux problèmes de connectivité