Quésaco #13

Quésaco #13

Facebook invente le Flick Une nouvelle unité de temps pour la réalité virtuelle

– Article rédigé le par - 158

Nous sommes envahis au quotidien par un vocabulaire qui bien souvent nous dépasse. Les conférences téléphoniques se sont transformées en “conf call” durant lesquelles on nous demande des réponses “Asap” (As soon as possible - dès que possible...). Chaque semaine, nous vous proposons un petit décryptage de l’un de ces termes. Aujourd’hui, le “Flick” et les unités de temps sur le web.

Tout le monde connaît les heures, les minutes et les secondes qui rythment le temps qui passe. Un peu moins sans doute maîtrisent la datation au carbone 14… Et sans doute très peu ont entendu parler de cette nouvelle unités de temps “inventé” par Facebook : le Flick. Rassurez-vous, ce n’est pas encore le genre de mesure que vous devrait maîtriser en allant faire vos courses.

Ce fameux Flick a été inventé pour une utilisation bien précise : créer une unité de temps qui divise une seconde en unités capable de devenir des nombres entiers lorsqu'il s'agit de fréquences. Un Flick équivaut ainsi très précisément 1/705.600.000 seconde ou 1,41723356 nanosecondes. Donc, si une heure équivaut à 3600 secondes. En Flick ça donne 2 540,16 milliards de secondes.

Mais pourquoi les équipes de Facebook (plus précisément Oculus, la division réalité virtuelle de plus grand réseau social du monde) ont-ils inventé ça ? Tout simplement (même si tout ceci est très compliqué…) parce que ces Flicks peuvent se diviser par 8, 24, 30, 44,1, 60 ou encore 120, soit des données régulièrement utilisés dans le domaine de l’audio et de la vidéo : 24, 30, 60 images par seconde (fps), 120 hertz (fréquence des télévisions) ; 44,1 kilohertz (fréquence utilisée dans la radio).

De fait, ce Flick va permettre d’en finir avec des chiffres souvent irrationnels et peut-être trouver une utilité dans l’industrie de l’audiovisuel mais aussi et surtout dans les projets liés à la réalité virtuelle. Plus concrètement, selon Facebook, cette nouvelle unité de mesure permettra aussi à ses ingénieurs de conserver une synchronisation parfaite des images avec l’utilisation de nombres entiers.

Ils pourront ainsi résoudre plus facilement certaines problématiques de synchronisation ainsi que de rafraîchissement d’écran. Les ingénieurs d’Oculus sont en tout cas très fiers de leur trouvaille. Si elle n’est pour l’instant utilisée que par ces derniers, il est en effet possible que ce Flick ne soit, en moyen terme, pas uniquement utilisé par les salariés de Facebook. Les ordinateurs ayant toujours préféré les “entiers”, il est en effet probable que d’autres sociétés utilisent cette nouvelle mesure. Pour les mathématiciens en herbe qui souhaitent s’acclimater avec ces chiffres rendez-vous sur le site GitHub.

Catégories :
FACEBOOK INNOVATION OBJETS CONNECTéS RéSEAUX SOCIAUX