Quésaco #23

Quésaco #23

Les licornes, ces start-up valorisées à plus d’un milliard de dollars

– Article rédigé le par - 116

Nous sommes envahis au quotidien par un vocabulaire barbare qui bien souvent nous dépasse. Les conférences téléphoniques se sont transformées en “conf call” durant lesquelles on nous demande des réponses “Asap” (As soon as possible - dès que possible...). Chaque semaine, nous vous proposons un petit décryptage de l’un de ces termes. Aujourd’hui, on s’intéresse à ces start-ups prénommées licornes…

La licorne (unicorn en anglais), tout le monde ou presque la connaît ou l’a vue. Dans un film de science-fiction généralement puisque, depuis l’Antiquité grecque, c’est dans le récit de voyageurs en Perse et en Inde qu’on retrouve généralement cet animal, sorte d’antilope avec une corne unique. Si la licorne est légendaire, les licornes version génération du net sont bien concrètes.

Sous le terme de licorne version web, on désigne les start-up des nouvelles technologies promises à un grand avenir, à savoir une valorisation boursière équivalente à 1 milliards d’euros. A la base, c’est un analyste américain, Aileen Lee, qui a “inventé” ce terme en 2013 pour définir les entreprises installées sur le sol américain, spécialisée dans le high-tech qui devaient avoir moins de 10 ans d’existence. Pourquoi licorne ? Sans doute pour car il renvoie à quelque chose de rare (un milliard de valorisation potentielle, ce n’est pas pour les petits joueurs) et relié au rêve et l’heroic fantasy, si chers à la culture geek.

Le monde compterait 236 licornes

Cette terminologie fait en fait écho écho aux géants du web que l’on dénomme généralement sous la terminologie GAFAM côté américain (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) et BATX côté chinois (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi). Auquel se sont rajoutés depuis les géants du numérique que sont Netflix, Airbnb, Tesla et Uber définis sous le terme de NATU.

En août 2015, le magazine Fortune dénombrait environ 140 licornes dans le monde. Un chiffre largement revu à la hausse depuis puisqu’elles seraient aujourd’hui 236 à travers le monde. 41% d’entre elles seraient américaines et 37% chinoises. D’après autre étude, menée par le cabinet GP Bullhound, l’Europe en comptait 57 en 2017. Sur le Vieux Continent, c’est le Royaume-Uni qui serait en tête du classement de nombre de licorne avec 22 entreprises, suivi par la Suède (7) et l'Allemagne (7). La France reste à 3 (Blablacar, Criteo et Vente-privée, OVH n'est pas comptée car née avant 2000).

Avec les licornes, on entend aujourd’hui un autre terme pour définir ces mêmes entreprises des nouvelles technologies mais cette fois dont on estime la valorisation boursière à plus de de 50 milliards de dollars. On parle alors de “Titan”

Catégories :
HIGH-TECH