Quésaco : le “call tracking”

Quésaco : le “call tracking”

Souriez, vous êtes analysés...

– Article rédigé le par - 70

Nous sommes envahis au quotidien par un vocabulaire barbare qui bien souvent nous dépasse. Les conférences téléphoniques se sont transformées en “conf call” durant lesquelles on nous demande des réponses “Asap” (As soon as possible - dès que possible...). Chaque semaine, nous vous proposons un petit décryptage de l’un de ces termes. Aujourd’hui, on débute en douceur avec le call tracking qui, au passage, n’a rien à voir avec le célèbre “calling you” du film Bagdad Café.

Un call tracking est un suivi d’appel utilisé lors de campagnes marketing. L’idée est tracer et analyser les appels afin d’en extraire une mine d’informations. Un numéro est ainsi défini - dit numéro de suivi ou de tracking - en lieu et place d’un numéro classique. Une technique qui permet aux annonceurs de tracer les appels dus à leur campagne. Il serait bien naïf de croire que le call tracking en est à ses débuts. A l’époque, cette technique, qui déjà faisait ses preuves, répondait au doux nom de numéros verts (en autres). Sauf que cette pratique s’est clairement développée il y a une quinzaine d’années avec la libéralisation des télécommunications en France. Des prestataires privés ont alors fait une entrée fracassante sur le marché en soumettant une offre élargie de ces numéros spécifiques dont l’unique but est d’être redirigés vers la société annonceur. Si vous suivez bien, c’est à ce moment que vous devez vous demander l’utilité de cette multiplication de numéros de téléphones. Elle sert tout simplement à analyser les résultats d’une campagne suivant les différents supports utilisés. Il devient ainsi possible pour un annonceur de décrypter et analyser les appels recensés. Le marché du call tracking, en perpétuelle progression, a fait des émules. Ainsi, les nouvelles générations de call tracking appelées Call intelligence permettent de collecter une mine d’informations comme la durée de l’appel mais également son objet, son enregistrement son aboutissement.

Le succès des call tracking s’explique aussi par la généralisation des smartphones. Sur ces derniers figure une option dont vous ignorez sans doute le nom mais qui vous a déjà servi : le click-to-Call (cliquer pour appeler). Une sélection qui fait recette puisque, d'après Google, 70% des utilisateurs effectuant des recherches sur leur smartphone se servent de cette option.

Téléphonie VoIP IP, standards, centrex, connexions et abonnements internet pour les entreprises
Catégories :
Téléphonie fixe Téléphonie mobile