Smartphones : et si on mutait ?

Smartphones : et si on mutait ?

Aura-t-on un pouce droit bientôt plus gros que le gauche ?

– Article rédigé le par - 173

Manque de concentration, mal aux yeux, enfermement sur soi-même… les “dangers” à trop utiliser son smartphone sont nombreux. Surtout pour ceux pour qui le téléphone portable devient obsessionnel. Sans oublier les débats récurrents sur les risques sanitaires liées aux ondes diffusées par les appareils. Le département de la santé en Californie est même allé jusqu’à recommander à ses administrés de limiter leurs expositions aux ondes de leur smartphone et à déconseiller fortement de le mettre contre son corps et dans sa poche

Mais une étude va plus loin dans les risques, et même les évolutions, que nous promet l’utilisation de notre objet connecté favori. Avec lui (ou à cause de lui…) l’espèce humaine va carrément muter !!! Pas d’affolement, nous n’allons pas nous transformer en zombi mais notre corps va sensiblement changer avec le temps. Avec notamment un inévitable grossissement de nos… pouces !

C’est le fournisseur d’accès mobile britannique 02 (l’équivalent d’Orange en France) qui l’affirme dans un rapport d’étude intitulé Mobile Life Report. Attention, ce n’est pas pour demain mais sans doute bien avant qu’on ne le croit. Et si Charles Darwin (auteur de “De l’origine des espèces” en 1859) était toujours de ce monde, nul doute qu’il s’y intéresserait…

Nous allons bien finir par muter. Pas de griffes au bout des doigts mais des pouces anormalement gros à force de faire des allers-retours réguliers sur les écrans tactiles de nos téléphones. Selon l’étude Mobile Life Report, un tiers des personnes sondées en Grande-Bretagne ont déclaré avoir déjà constaté des changements physiques directement liés à l’utilisation de leur smartphone.

Et l’étude indiquerait même que 2 500 000 de Britanniques (où 43 millions de sujets possèdent un smartphone) auraient déjà un pouce (le droite ou le gauche c’est selon…) plus large que l’autre. Malgré tout, cette mutation annoncée ne les inquiète guère puisqu’ils sont encore 19% des personnes interrogées à affirmer être incapable de se passer plus de 24h de leur téléphone, 20% avouant même qu’ils se sont déjà endormis avec leur smartphone dans la main…

Alors, serons-nous forcément tous mutants ? Sans doute. Sauf si de nouvelles évolutions des téléphones changent encore nos comportements dans leur utilisation. On pense notamment aux systèmes de reconnaissance vocales qui se développent sans cesse. Du coup, c’est notre voix qui prendra peut-être plus souvent les commandes. Et permettra à nos pouces de prendre un peu de repos...

Catégories :