Zap Tech’ de la semaine #14

Zap Tech’ de la semaine #14

Hôtels vs Airbnb : où sont les économies... Le Honor 7X d’Huawei fait une percée aux Etats-Unis

– Article rédigé le par - 273

Les prix moyens des hôtels versus Airbnb.

Se présentant comme le premier portail hôtelier en Europe, le site HRS propose des offres dans une liste de quelque 250 000 hôtels répartis dans 190 pays. Il a répertorié les prix moyens dans les principales capitales du Vieux-Continent en 2017 révélant ainsi qu’il fallait débourser en moyenne 177 euros pour une nuit à Londres, capitale la plus chère du classement avec Oslo, tandis qu’il fallait compter entre 102 et 136 euros pour passer la nuit à Paris, Rome ou Athènes.

C’est encore loin du champion toutes catégories, New York et ses 250 euros en moyenne. Le site Statista, portail de statistiques, a lui croisé ces chiffres avec les données d’AirDNA pour voir la différence de tarifs entre ces prix moyens et ceux pratiqués sur Airbnb. A ce petit jeu, il semblerait que louer sur le site de “partage” de chambre en ligne permettrait d’économiser en moyenne une trentaine d’euros. Avec des différences notables selon le lieu choisi.

En Norvège, l’économie sera ainsi d’environ 80€ euros, 59€ à Athènes, 46€ à Paris ou encore 14€ à Barcelone. A Rome ou à Prague, le gain ne sera que de 11 et 5€. Pire, il vaut mieux aller à l’hôtel à Amsterdam où les prix moyens sont inférieurs de 11 euros à ceux pratiqués sur Airbnb.

Le Honor 7X, smartphone le plus vendu sur Amazon aux Etats-Unis.

Alors que le géant chinois Huawei ne cesse de vouloir officiellement pénétrer le marché américain mais qu’il se casse les dents à son protectionnisme, son téléphone de milieu de gamme, le Honor 7X, vient de réussir une belle percée. Il est devenu en ce début d’année le smartphone débloqué tout opérateur le plus vendu sur Amazon aux Etats-Unis où les consommateurs semblent conquis par ses capacités mais aussi son prix autour de 200 dollars.

Orange ne vise pas tout le marché européen.

En dehors des huit où l'opérateur français est aujourd'hui présent (France, Espagne, Pologne, Belgique, Luxembourg, Roumanie, Moldavie et Slovaquie), Orange n’a pas prévu d’autres développements en Europe. C’est ce qu’a affirmé Gervais Pellissier, le directeur général délégué d'Orange, lors d’une récente interview. Il a ainsi balayé les rumeurs de rapprochement avec Deutsche Telekom ou encore celles avec Altice.


Catégories :
APPLICATION OPéRATEURS TéLéPHONIQUES ORANGE TéLéPHONIE MOBILE