Zap Tech’ de la semaine #9

Zap Tech’ de la semaine #9

2018, l’année du portable pliable ? Gratte-ciel à saisir en Chine ! Obama se méfie du web

– Article rédigé le par - 172

2018, l’année du portable pliable ?

 Régulièrement annoncés, les smartphones à écran pliables pourraient enfin faire leur apparition sur les marchés lors de cette nouvelle année 2018. Théoriquement, c’est le Sud-Coréen Samsung qui devrait dégainer le premier avec son Samsung Galaxy X qui pourrait être présenté lors du CES de Las Vegas en de début de mois de janvier. Le Chinois Huawei pourrait lui emboîter le pas, suivi sans doute par Apple qui a récemment déposé un brevet et demandé aussi à LG de travailler sur ce projet.

Gratte-ciel de 39 étages à saisir ! 

On trouve de tout sur le web. Vraiment tout. Et même une tour qui culmine à 156 mètres de hauteur. Situé à Taiyuan, dans le Nord de la Chine, ce gratte-ciel sera bientôt proposé aux enchères sur internet. Mise à prix : 553 millions de yuans, soit 71 millions d’euros. Pas si cher que ça vous direz-vous. Sauf que cette tour n’est pas totalement terminée, les travaux ayant été suspendus en 2010 faute de fonds. Et pour venir à bout de ce chantier, il faudra sans doute rajouter quelques millions d’euros pour l’heureux futur propriétaire qui devra se lancer dans ces enchères, prévues en ce début de mois de janvier, sur le site de commerce en ligne Taobao, plateforme phare du leader local de l’e-commerce, Alibaba.

Pour Barack Obama, internet renforce les partis pris. 

Dans un entretien diffusé en Angleterre sur BBC Radio 4, l’ancien président des Etats-Unis n’y est pas allé de main morte pour critiquer la toile. Tout du moins son utilisation. Selon l’ex-locataire de la Maison Blanche, le principal danger d’internet, c’est “que les gens peuvent voir des réalités totalement différentes. Ils peuvent être bercées par des informations qui renforcent leurs parti pris”. Il est vrai que d’aucuns usent et abusent du web (et surtout des réseaux sociaux) pour y faire passer des messages, à commencer par Donald Trump. “La question qui se pose, c'est comment exploiter cette technologie de manière à permettre la pluralité des voix, la diversité des points de vue, tout en évitant une balkanisation de la société”, a poursuivi l'ancien président américain.

Catégories :
HIGH-TECH INSOLITE RéSEAUX SOCIAUX SAMSUNG TéLéPHONIE MOBILE